Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Microcrédit, prêt entre particuliers: les solutions web pour une finance responsable

Le 09/09/09 par epargnacteur

 

Depuis quelques années, le système de microcrédit et de prêt entre particuliers, dit « peer to peer », séduit les investisseurs. Hors des réseaux bancaires traditionnels, les acteurs se retrouvent logiquement sur Internet.

webDepuis octobre 2007, microplace.com, une filiale du géant américain Ebay, a généré plus d’un millier de nouveaux investissements socialement responsables pour un demi million de dollars. En huit mois, le français Babyloan a enregistré près de 250000 euros de prêts de la part de 3500 internautes sur son site, et compte bien ne pas s’arrêter là.

Leur crédo ?

Ils ne prêtent qu’aux pauvres. Les investissements moyens sont modestes, de 65 euros à 300 dollars. Mais le concept séduit même les plus riches : des organisations comme l’Omidyar Network et la Fondation Rockfeller, ont apporté 16 millions de dollars pour assurer le lancement de ce système de financement.

A l’origine, des formes de microcrédit ou de prêt entre particuliers ont émergé de façon  informelle, notamment dans les pays du sud. Certes, le concept de prêt entre particuliers n’est pas nouveau. Qu’on l’appelle Tontine en France, Consorcio au Brésil ou encore ROSCA aux USA, le prêt en famille, entre amis a toujours existé. Il a même été à l’origine des groupes mutualistes (Caisses d’Epargne) et des organismes de microcrédit (Planet Finance). La nouveauté tient plutôt dans le mode de distribution et de répartition de l’argent. Les banques traditionnelles n’ayant pas ouvert d’offre de ce type à leurs clients, c’est sur Internet que les micro entrepreneurs trouvent donc à se financer.

Les banques traditionnelles hors jeu ?

Le microcrédit et le prêt entre particuliers ne sont pas des priorités pour les banques traditionnelles. Pour elles, difficile de prêter dans le contexte actuel, notamment à des particuliers aux revenus irréguliers, et dont la gestion des risques s’avère un vrai casse tête. Les sociétés de prêt ou microcrédit qui éclosent sur internet ne prétendent pas pour autant concurrencer les banques. La finance classique intervient certes toujours dans le circuit de l’argent, qui va d’un préteur (généralement d’un pays développés) vers un emprunteur (issu d’un pays en développement).

Certaines sociétés, comme Babyloan, font appel à des instituts de microfinance (Oxus), pour garantir l’attribution de l’argent aux bénéficiaires désignés. La règlementation française ne permet pas en effet le prêt directement entre particuliers pour des questions liées à la protection des consommateurs. Et pour l’instant, les institutions de microfinance se refinancent obligatoirement auprès des banques, déclare le président de Babyloan, Arnaud Poissonnier. Le banquier traditionnel n’est dont pas encore en voie d’extinction.

La relation de particulier à particulier a trouvé en Internet un moyen de contourner ces intermédiaires et l’interdiction de la loi. Le site FriendsClear fournit une aide contractuelle et sociale pour les personnes qui souhaitent demander de l’argent à leurs amis ou famille. Le risque final est porté par les prêteurs, qui restent occasionnels et prêtent de faibles montants. Ce rôle de coach financier ne nécessite pas d’agrément bancaire pour Friendsclear, qui se rémunère par un système de commissions (10€ reversés par dossier).

Si la crise a mis en lumière ces formes de finance alternative, il n’en reste pas moins que leur succès dépend encore largement des banques ou institutions financières traditionnelles, qui interviennent toujours à un moment de la chaine. Cependant, les sociétés fournissant ce type de services occupent le terrain de l’affect et du social, en retraçant sur leur site internet les bénéfices économiques et sociaux des micros prêts. Les épargnants dont le souhait est d’aider à la création d’emplois et d’entreprises peuvent s’adresser à ces organismes.

Voir : Le financement collaboratif, ou l’esprit d’initiative retrouvé…

*

Cet article a été rédigé par J’épargne Utile dans le cadre de la série “Mieux s’informer pour épargner durable“.

Bonjour à tous !

Nous invitons tous les lecteurs de cet article à la plus grande vigilance face à des offres gratuites de prêt, ou de demandes d’aide financière, qui pourraient être postées dans les commentaires sur notre site, ou tout autre site sur Internet d’ailleurs.

Ces annonces sont bien souvent frauduleuses, et les adresses mail à contacter sont utilisées à des fins d’escroquerie. La vigilance est donc de mise face à ces pratiques. Je vous invite à ne surtout pas y répondre.

En cas de doute, ou si vous voyez des commentaires suspects postés sur le site, je vous invite à nous contacter directement pour nous le signaler à l’adresse service.client@consoglobe.com.

Merci de votre vigilance !

L’équipe consoGlobe


*

Ci-dessous, un descriptif de plusieurs initiatives de prêts entre particuliers et de microcrédit sur Internet :

MICROCREDIT

  • Kiva « Loans that Change Lives »

www.kiva.org
Le plus ancien site de micro-crédit peer to peer, apparu aux Etats-Unis en 2005. Permet à toute personne de disposer d’un prêt à taux zéro pour financer sa micro entreprise, la plupart du temps dans les pays en voie de développement.

  • Babyloan « Micro crédits, great stories »

www.babyloan.org
Le pionnier français du microcrédit en ligne. Comme le décrit le site, « vous choisissez le ou les micro entrepreneurs que vous souhaitez aider, vous leur faites un micro-crédit, vous suivez votre argent et vous êtes remboursé. C’est pas plus compliqué ! »

  • ADIE « Le microcrédit pour créer votre propre emploi ! »

http://www.adie.org/
L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique finance et accompagne les créateurs d’entreprise qui n’ont pas accès au crédit bancaire et plus particulièrement les demandeurs d’emploi et les allocataires du RMI. Pour une première demande, le montant du prêt est limité à 2 000 €, avec un taux d’intérêt similaire à celui dans le réseau traditionnel (9,71% hors contribution de 5% pour le fonds de solidarité de l’association).
ADIE Connect est la nouvelle offre de services 2.0 de la société : les particuliers peuvent accomplir en direct sur le Web les démarches pour décrocher un microcrédit professionnel. Un simulateur de microcrédit permet d’ajuster le montant de l’emprunt souhaité en fonction de sa capacité de remboursement. Ensuite, l’internaute peut remplir son dossier en ligne en une dizaine de minutes. Un blog permet d’échanger les bonnes pratiques.

  • CREDIT COOPERATIF

http://www.credit-cooperatif.coop/
Fut le premier partenaire de l’ADIE à ses débuts,  et contribue toujours pour 10% du financement des prêts accordés.

  • PLANET FINANCE « Votre argent peut changer le monde »

http://www.planetfinancegroup.org/
Depuis 10 ans, PlaNet Finance s’est développée en un groupe d’organisations (PlaNet Finance Group) offrant une gamme de services diversifiée. Ces huit entités sont composées d’équipes dédiées et spécialisées réunissant plus de 700 professionnels. Cependant Planet Finance se rapproche plus de l’association caritative puisqu’elle demande des dons aux Internautes afin de soutenir les  microprojets.

  • VEECUS « Microcrédit en ligne »

www.veecus.com
Grace à l’intermédiaire d’institutions de microfinance (IMF) partenaires des micro-entrepreneurs, Veecus transmet les sommes récoltées auprès des prêteurs. Les micro entrepreneurs peuvent alors développer leurs projets.  A la fin, les prêteurs peuvent récupérer leur somme ou décider de re-prêter pour un projet de leur choix.

  • MICROPLACE « Invest wisely. End poverty »

https://www.microplace.com/
La compagnie propriété d’Ebay propose « d’investir sagement afin de mettre fin à la pauvreté ». Microplace.com propose aux internautes d’investir quelques centaines de dollars dans des projets réalisés dans des pays émergents, en échange d’un véritable « retour sur investissement » : bijouterie en Inde, café au Cambodge, restaurant au Tadjikistan, épicerie au Nicaragua.

PEER TO PEER/ PRET ENTRE PARTICULIERS

  • FRIENDS CLEAR « Tout est clair entre amis »

http://www.friendsclear.com
FriendsClear accompagne la réalisation de votre accord de prêt et assure son suivi en toute tranquillité (contrat, calcul d’échéancier, rappel des échéances, suivi des versements, remboursements). Les préteurs et emprunteurs ne sont pas mis en relation par FriendsClear, qui ne fournit que les services contractuels et sociaux autour de cette demande. Un simulateur en ligne permet d’évaluer les montants de remboursement par mois en fonction de sa demande.

  • P2PCREDIT “Site de mise en relation pour des prêts entre particuliers »

http://www.p2pcredit.fr/
Recherche de placement et de financement, les particuliers pourront se rencontrer sur P2P…dès que la loi l’autorisera. Les lois liées à la protection du consommateur sont les ennemis de ce site dont la vocation est d’obtenir le soutien des internautes via son formulaire de contact.

PLATEFORME DE LEVEE DE FONDS

  • CAPANGEL « Financez votre société en quelques clics »

http://www.capangel.com
CapAngel met à la disposition de ses membres tous les outils pour faire de la levée de fonds un succès. Plus qu’une simple plateforme, le site permet de présenter le projet et entrer en contact avec des investisseurs, CapAngel sécurise tout le processus d’investissement et s’assure du bon déroulement de l’augmentation de capital. De la collecte des fonds prise en charge par le système à la génération de la documentation juridique, cette offre vise à simplifier au maximum l’augmentation de capital pour l’entrepreneur comme pour l’investisseur.

Aller plus loin

  • MYCOOP « Le réseau des acteurs de l’économie humaine »

http://www.mycoop.coop/
Les membres de ce réseau partagent les mêmes affinités pour les projets à vocation sociale. On y retrouve les acteurs cités plus haut, qui échangent en forum ou panels d’intervenants, autour de thèmes consacrés à une consommation plus responsable et plus juste.

 

Article rédigé par : J'Epargne Utile

A lire également :

  1. Julien de consoGlobe dit :

    Bonjour !
    Effectivement, cette personne s’est donnée bien du mal à copier/coller toutes ces arnaques !
    Elles ont toutes été supprimées.
    Merci de votre vigilance !

  2. Altobert dit :

     Et moi, je voudrais savoir c’est quoi cette connerie ????
    Des messages tous du même style, de différents expéditeurs, mais on voit bien qu’ils sont écrit par des sous-doués. Je ne crois pas à ces boulettes et je demande à ce site qui me semble sérieux d’intèrvenir pour jeter dehors cette profusion de connerie en faveur de ce Laurent qui me parâit être un sacré arnaqueur bien rôdé.

  3. manoverde dit :

    Bonjour, 
    en réponse à l’article. 
    Rien ni personne n’empêchera au pariculier de se prêter de l’argent. Et surement pas un sytème politique qui a soldé les interêts collectifs par l’interets d’un système bancaire nébuleux, froduleux et criminel. 

    J’ai envie de dire que de ne pas avoir de dettes c’est la plus grande des richesses. 

    Beaucoup trop de gens se font avoir par les crédits car ils ont souvent pas la patience d’aquérir leur bien par le temps de l’ l’économie. 

    Une écomomie saine, c’est une écomomie équilibré et rationnelle qui défend les interêts collectifs 

  4. claudeberna4 dit :

     
    

  5. juliet43 dit :

     Bonjour,
    Je cherche une personne sérieuse qui pourrait m’octroyer un petit prêt urgent de 500 euros taux intérêts 8% et ferais une reconnaissance de dette.
    Je réside en France
    Cordialement

  6. silva dit :

    Bonjour je suis une personne serieuse et je recherche un pret serieue le plus vite possible parce que je suis dans l urgence si vous ete serieue et vous voulais m aider contacter moi.

  7. vladimi michel dit :

    Bonjour,
    nous vous offront un prèts très facilement.
    pouriez vous noux contacter par mail 

  8. steph dit :

     bonjour pourquoi vous escroqués des pauvres gens dans le besoin financiers!! Si nous demandons une aide entre particuliers c’ est qu’ on a pas le choix et que veut juste s’ en sortir!! alors pourquoi prendre le peu d’ argent que nous avons avec de faux espoires a chaque fois j’ ai fait plus de 100 soit disant prêteurs honnêtes et sérieux pfffffffffffffffffff que des menteurs et escrocs!!!

  9. brunodeloume dit :

    Vous pouvez nous contacter via notre courriel pour toute demande de prêt ou de rachat de crédit afin de vous permettre de sortir de votre crise financière.
    Ainsi ensemble nous trouverons la solution qui correspondra le mieux à votre demande afin que vous trouviez satisfaction.

  10. annie dit :

    Bonjour, 
     Vous êtes à la recherche de financement pour relancer vos activités, la réalisation d’un projet ou pour autres raisons.  à un taux de 2%.Mais juste honnête et fiable.Contactez-nous dès aujourd’hui et faites-nous connaître le montant d’argent que vous voulez emprunter, nous sommes près à vous satisfaire dans les heures suivant

  11. klikici dit :

    ATTENTION!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
     
    pour vos prêts  je porte à la connaissance de tous que
    les dénommés
     
    masset, misslin, bouchard sont des arnaqueurs
    faites attention a vous surtout si on vous réclame une garantie  payée via western union

    > NOTE de consoGlobe : cette personne a raison. Nous avons effacé les coordonnées des personnes douteuses

  12. betrice dit :

     
     
    Bonjour 
    Chers Monsieur et Madame désireux de faire un prêt.Je me nomme Mme Beatrice Laperche femme
     d’affaire français, disposant d’un capital de
    6.000.000€ (Six
    millions d’euros), destiner à octroyer des prêts privé à court et long terme
    allant de 10000 à 500.000€ à toutes personnes sérieuses, fiables et intègres
    désirant effectuer un prêt. Mon taux d’intérêt varie de 2% à 4%l’an selon la
    somme prêté et la durée de restitution des fonds, car étant particulier je
    ne veux pas violer la loi sur l’usure. Vous pouvez rembourser sur 5 à 25ans
    maximum selon la somme prêté.Vous avez besoin de faire un prêt:*
    Financement* Prêts immobiliers* Prêts à l’investissement* Prêt automobile*
    Deuxième hypothèques* Prêts personnelsVous êtes fiché interdit bancaire et
    vous n’avez pas la faveur des banques, ou mieux, vous avez un projet et
    besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d’argent pour
    payer des factures, fonds à investir sur les entreprises. Notre organisation
    n’est pas une banque et nous ne nécessitons pas beaucoup de documents.Prêt
    juste et honnête et fiable. Alors si vous avez besoin de prêt n’hésitez pas à
    me contacter pour en savoir plus sur mes conditions. Veuillez me contacter
    directement par émail:  betrice1@hotmail.fr

  13. beaumon xavier dit :

    salut

    je suis un particulier qui offre de prêt a un taux de 2% si vous été intéresser merci de répondre

    merci beaumonxavier@gmail.com

  14. christian dit :

    j’aoofre de prêt a toute personne capable de remobourser .
    Contacte:christianskoth@hotmail.fr

  15. Pons dit :

     Bonjour a vous Mr / Mme

    Je suis Christophe PONS  opérateur économique exerçant dans l’import et export .
    Ayant un capital assez considérable ,J’octroie des crédits à faible taux d’intérêt à toutes personne susceptible de bien me rembourser.Mes conditions d’octroi sont très simples et claires.je suis assez expérimentez et sérieux.je ne prend ni frais de dossier ni frais de notaire.Pas sérieux s’abstenir.Merci de me contacter sur mon mail  christophepons30@yahoo.fr 

  16. pons dit :

     
     
    Bonjour a vous Mr / Mme
     
    Je suis Christophe PONS  opérateur économique exerçant dans l’import et export .
    Ayant un capital assez considérable ,J’octroie des crédits à faible taux d’intérêt à toutes personne susceptible de bien me rembourser.Mes conditions d’octroi sont très simples et claires.je suis assez expérimentez et sérieux.je ne prend ni frais de dossier ni frais de notaire.Pas sérieux s’abstenir.Merci de me contacter sur mon mail  christophepons30@yahoo.fr 
     

  17. rene.hecht dit :

    Il existe depuis x années des associations sérieuses comme ZEBUNET qui font ce genre de micro-crédit à l’Etranger. Quant aux possibilités de prêts importants ici en France par des Particuliers, MEFIEZ-VOUS !

  18. meli dit :

     la plupart de ces pretteurs sont des arnaqueurs,en effet je suis deja rentrer en contact avec pas mal d’eux,ils changent just de noms mais les messages qu’ils postent sont exatement les memes dans les email que j’ai recue d’eux.Il n’a qu’a verifier les adresses IP de ces personnes lorsqu’elles vous contacte par mail,elles viennet toute d’Afrique!
    Il y a des personnes sans scrupules qui jouent avec le malheur d’autrui et c’est vraiment immonde..

  19. je suis la vrai Antoinette Tolino dit :

     J ai ete tres etonner de recevoir un email d une qui se fait passer pour moi et qui octroy des prets, quand c est plus d un an que je cherche et j ai fini dans un foyer pour les sans abrit grace aux arnaques… mefier  vous de ce faux preteur car je ne prete pas , j ai pas un rond et je vie en Angleterre plus en france… Je suis sans boulot etc
    S il vous plait tous ceux qui ont recue des emails de ceux faux preter envoyer les moi SVP merci .  Demander leur des preuves de son identitee que je voie s ils utilisent mes donnees… Incroyable, j ai pas assez de problems que ses salots en abuse et en ajoute…. Merci. 

  20. Isocrate dit :

    Bonjour,
    Quand allez-vous arrêter de donner dans la pensée unique et citer les USA à tout bout de champ comme référence ?  Désolé, les USA ne sont pas notre culture mais nous ne cessons de les imiter, y compris bien sûr dans leurs naiaiseries et leurs erreurs – erreurs qu’ils ne reconnaissent jamais tant ils sont arrogants et veulent encore gouverner le monde !  Ils seront bientôt dépassés par les pays "émergents" ! Nos voisins européens partagent avec nous une culture voisine, un socle commun, des valeurs communes, même si, précisément, celles-ci s’érodent au profit … du Dieu argent importé des USA.  Et puis, on jargonne franglais et cela fait "branché ! Je ne vois pas citer l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne etc … pourtant riches de traditions et savoir faire de toutes sortes.
    Bien entendu, je n’ai pas la naïveté de croire que mes propos (je ne suis pas seul pourtant)  vont changer quoi que ce soit ici, car, en France, le changement est plutôt un véritable tabou !
     
     
     
     
     
     

  21. petite republique libre dit :

    Bonjour,
    Je me pose une question. En tant qu’étudiante en droit, j’ai appris que la liberté d’entreprendre et que le liberté des contrats est constitutionnellement garantie.
    Je lis partout que le prêt de particulier à particulier est interdit en france, pourtant, une reconnaissance de dette passée sous acte authentique entre le prêteur et l’emprunteur suivi d’une déclaration au FISC pour les prêts de plus de 7500€ sont tout à fait légals.
    Quel est donc le problème ? Connaissez-vous des associations de particuliers mécenes solidaires qui agissent de cette manières?
    Merci pour vos réponses.

  22. epargnacteur dit :

    Pourquoi se priver de faire de bonnes choses, utiles et solidaires, avec l’argent ?!

  23. LGV dit :

    Quand l’Internet combat la pauvreté dans le monde…
    Deviendrions nous responsables ?

  24. epargnacteur dit :

    Bonjour, c’est en effet un des aspects de l’article qui mérite d’être précisé: on peut facilement tomber dans l’utilisation abusive du terme peer to peer alors qu’il s’agit de microcrédit. Il faut savoir que la loi française est très claire: pas de prêt direct entre particuliers pour le moment.
    Dans le cas du microcrédit, Babyloan par exemple, les particuliers donnent à travers le site http://www.babyloan.fr une somme d’argent, gérée par un organisme de micro finance, qui redistribue l’argent à des micro entrepreneurs du sud. Babyloan se définit comme une plateforme de microcrédit solidaire et les investisseurs n’ont pas à craindre pour leur argent. Babyloan travaille dans 6 pays, avec 6 organismes de micro finance qui avancent l’argent aux entrepreneurs du sud. Les particuliers qui versent de l’argent sont ensuite assurés grâce à un suivi sur le site que leur argent a bien été utilisé pour le projet qu’ils ont choisi au départ.
    Les organismes de microfinance choisis par Babyloan doivent en effet rendre des comptes sur l’utilisation de l’argent, les bénéfices sociaux des prêts accordés, et l’impact sur la qualité de vie des micro entrepreneurs. Voir à ce sujet l’interview du fondateur de Babyloan : http://blog.jepargne-utile.com/finance/babyloan-le-microcredit-solidaire-arrive-en-france-1054

  25. nathalie dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce billet très bien écrit et documenté.
    Juste une réserve sur l’appellation P2P utilisée ici (mais pas seulement): à la fin de l’année dernière, Jim Bruene du blog très précieux (netbanker) publiait les volumes générés par les plateformes de P2P lending. Il lançait le débat sur la pertinence de parler de P2P dans les cas de Kiva et MyC4. Le site P2P banking a écrit un billet intéressant sur ce débat : http://www.wiseclerk.com/group-news/services-microfinance/kiva-and-myc4-p2p-lending-services/
    En effet, Kiva ou MyC4, ou Babyloan ont bien à un bout de la chaine des prêteurs particuliers mais à l’autre bout des institutions de microfinance, et non des emprunteurs directement. Kiva doit donc pouvoir apprécier le risque non pas d’emprunteurs, mais d’organismes distribuant les micro-crédits….A bientôt

Les commentaires sont clôs.

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.