Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Contenant en plastique alimentaire (récipients, boites hermétiques, barquettes…) sont-ils toxiques ou nocifs pour la santé ? Comment les utiliser pour limiter le transfert de contaminants dans les aliments ?

Le 25/01/10 par cyrill.e

Les récipients et emballages alimentaires en plastique à usage unique ou non sont de plus en plus utilisés pour stocker, transporter ou réchauffer nos repas.

9cb693a5f1bbdfe887ff092b1497701c-150x150

Si les plastiques destinés à ces usages sont de qualité alimentaire, une utilisation inadéquate peut favoriser la migration d’éléments indésirables du plastique vers nos aliments (bisphénol A, antimoine…).

Contenant en plastique : les différencier, les additifs qu’ils peuvent contenir

Le PET

  • Comment reconnaître un emballage en PET ?

plastique-1-pet

Les récipients en PET portent un anneau de Möbius dans lequel est inscrit le chiffre 1 et sous lequel est écrit le sigle PET.

  • Quelques utilisations du PET

Sac de cuisson, barquette alimentaire, récipient en plastique, bouteilles en plastique.

sac-de-cuisson

  • Les contaminants pouvant migrer dans les aliments

La production de PET nécessite l’emploi d’un catalyseur toxique, le trioxyde d’antimoine. L’antimoine est classé par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) comme agent possiblement cancérogène pour l’homme.
Deux études ont été réalisées par l’Office fédéral de la santé publique OFSP (Suisse) afin de connaître la contamination des aliments par l’antimoine. Elles ont montré que si la migration de l’antimoine dans les eaux minérales résultant des bouteilles PET peut être considérée comme négligeable, la contamination des aliments par l’antimoine peut parfois être importante voire dépasser dans certains cas les normes quand les produits sont chauffés dans un contenant en PET (sacs de cuisson …).
En effet, la migration de l’antimoine est favorisée lorsque la température des aliments est élevée.

Le polycarbonate

  • Comment reconnaître le polycarbonate

bisphenol

Pour faciliter le recyclage des plastiques, l’industrie a mis en place un système de codification basé sur 7 catégories (catégorie 1 : PET…). La 7ème catégorie comprend l’ensemble des plastiques qui n’entre pas, comme le polycarbonate, dans les 6 catégories précédentes.

Les récipients en polycarbonate portent donc un anneau de Möbius dans lequel est inscrit le chiffre 7 et sous lequel est parfois écrit le sigle PC.

  • Quelques utilisations du polycarbonate

Le polycarbonate est un plastique très utilisé : biberon, boite de stockage, boite de conserve, récipient pour micro-ondes mais aussi petit électroménager.

  • Les contaminants pouvant migrer dans les aliments

La fabrication de polycarbonate nécessite du bisphénol A.
Des rapports publiés par «Santé Canada» et «Environnement Canada» soulèvent des inquiétudes concernant d’éventuels effets nocifs du bisphénol A pour les nouveaux-nés et les nourrissons.
Face à ces éléments, le gouvernement canadien a annoncé, en octobre 2008 qu’il allait interdire l’importation et la vente des biberons en polycarbonate qui contiennent du bisphénol A (BPA) ainsi que la publicité sur ces produits.
La migration du Bisphénol A est favorisée lorsque la température des aliments est élevée.

Le polystyrène

  • Comment reconnaître le polystyrène ?

images

Les récipients en polystyrène portent un anneau de Möbius dans lequel est inscrit le chiffre 6 et sous lequel est écrit le sigle PS.

  • Quelques utilisations du polystyrène

Le polystyrène est notamment utilisé pour les barquettes alimentaires à emporter, les barquettes pour les viandes, les gobelets.

image-2

  • Les contaminants pouvant migrer dans les aliments

Il n’y a pas de preuve de migration importante du styrène dans les aliments.
L’Agence internationale de recherche sur le cancer a classé le styrène comme possiblement cancérigène pour l’homme.

Le polypropylène

  • Comment reconnaître le polypropylène ?

Les récipients en polypropylène portent un anneau de Möbius dans lequel est inscrit le chiffre 5 et sous lequel est écrit le sigle PP.

100px-plastic-recyc-05svg

  • Quelques utilisations du polypropylène

Le polypropylène est notamment utilisé pour réaliser des barquettes alimentaires de vente à emporter ou des récipients de stockage alimentaire.image

  • Les contaminants pouvant migrer dans les aliments

Une mauvaise utilisation du polypropylène peut laisser migrer des contaminants dans une proportion importante.

Comment utiliser vos récipients en plastique afin de limiter la contamination des aliments par des éléments chimiques indésirables ?

  • Si vous utilisez des contenants en plastique (barquette,…)
  • N’utilisez vos récipients que pour la fonction pour laquelle ils ont été conçus.

Ainsi, si vous devez utiliser des récipients en plastique pour réchauffer vos aliments ou contenir des aliments chauds, n’utilisez que ceux qui sont destinés à ces usages. A contrario, un usage non approprié d’un contenant en plastique augmente fortement le risque de transfert d’éléments chimiques indésirables dans l’aliment.

Exemple d’un logo indiquant que le plastique peut passer au micro-ondes

image-1

Exemple d’un sigle présentant les températures supportées par le récipient.

  • image jetez vos récipients quand le plastique commence à se dégrader.
  • Si vous en avez la possibilité, vous pouvez aussi choisir d’utiliser des récipients fabriqués avec un matériau alternatif inerte comme le verre.

A lire également :

Poster un commentaire
  1. nessa dit :

    Ce n’est pas aussi simple que ça …vous avez oubliez le plastique numero 3 toxique et le numro 5 polypropylène est ok …voir ma page de tous les plastiques toxiques et ceux qui sont ok, j’ai fait beaucoup de recherches à ce sujet

  2. manivit dit :

      où et quoi trouver ,en guise emballage type container plastique possédant un fermeture ‘(type flacon ou bidon d’huile) , pour le tranport du lait frais : quelques minutes avant de le déposder dans des récipients en terre ou pot faïence . 

  3. [...] Pour en savoir plus : un article sur les différents symboles. [...]

  4. Vincent.F dit :

     @ Réj.

    Bonjour,

    J’imagine que l’emplacement du chiffre dans ou à coté de l’anneau de Möbius n’a pas tant d’importance. De plus les lettres que vous dites manquantes n’ont pas plus d’importance puisqu’il s’agit d’une norme : le chiffre apposé dans ou à coté de l’anneau de Möbius est implicitement lié aux lettres mentionnées plus haut dans l’article.

    Je vous conseille par ailleurs la lecture de l’article de l’encyclo-écolo de consoGlobe sur le Bisphénol A (BPA)

     

    Meilleurs voeux pour 2012 !

     

    Vincent

  5. Réj. dit :

    Suite à un article paru dans Géo janvier 2012, je suis entrain de faire le tri de mon placard!!!!les logos notés sur les emballages plastiques ne sont pas exactement les mêmes que ceux cités ci-dessus. Comment s’y retrouver, il manque souvent les lettres, les chiffres ne sont pas inscrits dans le triangle mais à côté????si j’utilise des bocaux en verres pour stocker les aliments secs le couvercle est quand même en métal avec un revêtement epoxy, alors? c’est vraiment un casse tête.Tant que la loi interdisant l’utilisation du BPA pour tout contenant alimentaire (pas avant 2014 dixit Géo) ne sera pas mise en application et bien nous allons "manger" encore ce poison.

  6. lisbeth dit :

    Utilisatrice de Tupperware depuis plus de 40 ans, j’ai toujours refusé de les utiliser pour autre chose que le rangement des placards et du frigo. J’ai toujours eu des doutes sur les conqéquences du chaud dans du "plastique" même de très bonne qualité. J’ai l’impression que les dernières informations sur le bisphénol et autres cochoneries me donnent raison.
    Je garde mes doutes également pour les moules en silicone. Dans 10 ou 20 ans on nous dira que c’est mauvais Je garde mes moules en pyrex.

  7. cyrille dit :

    Bonjour Stéphane,

    malheureusement, ce n’est pas possible.

  8. stephane dit :

    Bonjour,
    je souhaiterais savoir comment connaitre la composition d’un emballage ex:( jambon , gruyere ,etc…) lorsque l’emballage ne fait pas apparaitre le triangle avec le chiffre a l’interieur.
     
    merci d’avance

  9. [...] en savoir plus et discuter sur le sujet des contenants alimentaires, rendez-vous sur le blog consommer durable [...]

  10. sandra dit :

    bonjour,quelqu’un sait ce que veut dire pp-c sur les boites plastiques ikea?merci

  11. cyrille dit :

    De notre coté, on laisse la farine dans le sac mais on achète des petits sacs (5 litres) que l’on consomme assez rapidement.

    Sinon, nous mettons tout dans des bocaux en verre voire en fer pour les pâtes.

  12. cerise dit :

    Bonjour Fernand, tu veux les conserver en quelle quantité ? si c’est en petite quantité, je me contente de bocaux en verre. En plus grosses quantités, pour les farines, j’ai des bidons en plastique alimentaire (polyéthylène) de 30 litres. Si l’on n’a pas confiance dans la plastique, on peut  y laisser le sac de farine dedans. ces bidons ont un cerclage qui permet de bien les fermer. pour les trouver : recherche "bidons alimenatires 30 litre" (images), ou dans les magasins type metro, dans les coopératives agricoles ou certains magasins de bricolage, animaleries…

  13. Fernand Sicard dit :

    Je veux conserver des aliments de base (farine, riz etc) à long terme, j’aimerais connaître les meilleurs contenants pour ce faire et où les trouver.

  14. vitry dit :

    oui c’est vrai c’est ça le pire , et puis pour mon cas les personnes de mon entourage en ont strictement rien a faire , du coup je passe pour une folle mais bon ( je suis en train de supprimer aussi tous les aliments avec de l’huile de palme , hors de question de continuer a ravager la foret , les orangs outans , puis le pire notre santé !)

  15. cyrille dit :

    Bonjour Azze,

    je trouve que ce qui est révoltant, c’est que l’on sait que certains produits chimiques nous rendent malades, pourtant, ils ne sont pas interdits…

    C’est là où il y a quelque chose qui ne va pas…

  16. azze dit :

    notre monde moderne fabrique ses maladies,la chimie nous empoisonne,Pas étonnant que les hopitaux et médecins soient surchargés,et produits pharmaceutiques aussi abondants.,le taux de cancer ne cesse d’augmanter,il serait temps,de se poser la bonne question.??
    Pourquoi sommes nous malades..?

  17. christelle dit :

    merci !! c’est vraiment rassurant de pouvoir posés  nos questions et d’y trouver réponse !
     

  18. admin dit :

    Les transferts sont moins élevés quand les températures sont froides.

  19. christelle dit :

    merci de votre réponse !
    je ne sais plus trop comment faire il est vrai !
    je n’achéte plus depuis 3 semaines des boites de conserves , vu une émission passer a la télé , je ne savais pas tous ces méfaits !
    je ne fais jamais réchauffer directement , mais je me pose la question si il n’ yaurait pas du bisphénol dans les composants des sacs et si les aliments seraient contaminés aussi …

  20. admin dit :

    Bonjour Christelle,

    je pense que la composition varie en fonction des sacs (translucides ou opaques). A mon avis, il faut surtout éviter de rechauffer directement dans ces sacs.

  21. christelle dit :

    bonjour ,
    pourriez vous me dire si les sachets contenants les aliments surgelés , ex légumes ou meme poisson ect  sont aussi a éviter ? ILs sont fait en quels matiéres ?
    merci !!

  22. cyrille dit :

    Bonjour Lauralala,

    pas évident de trouver des récipients qui ne sont pas en plastique et qui soient dédiés à un usage sportif.

    Personnellement, je pratique la randonnée en montagne. Je me sers le plus souvent de gourdes et j’utilise parfois des poches à eau.

    J’ai acheté récemment une poche à eau sans bisphénol mais elle reste en plastique et lorsque je bois l’eau à le goût de plastique. :-(

    Sinon, pour les gourdes, celles de la marque SIGG sont dorénavant sans BPA.

    Après, je me dis que ces accessoires de sport sont un peu particuliers et leur usage est ponctuel ce n’est pas tout à fait comme les accessoires que l’on utilise tous les jours.

    Là, j’essaie vraiment de privilégier le matériel de cuisson et de stockage qui me semble le plus sain (inox et fer pour la cuisson, verre pour le stockage).

  23. Lauralala dit :

    Bonjour,
    Je pratique le vélo et j’ai des bidons en plastique. En regardant d’un peu plus près, j’ai un bidon où il y a marqué PE-LD (je n’arrive pas à lire le chiffre dans l’anneau de Möbius), un autre où il y a marqué 04 dans l’anneau et un autre avec écrit PE. Evidemment, j’y met de l’eau froide. Mais l’été, l’eau du bidon chauffe et est souvent tiède. Pensez-vous que ce n’est pas très sain ? De toute façons, je ne sais pas trop par quoi je pourrai remplacer les fameux bidons cyclistes en plastique…
    Cordialement

  24. cyrille dit :

    Bonjour Nénette,

    j’espère que vous réussirez à trouver des pots en verre. Il me semble que c’est la meilleur solution.

  25. nénette dit :

    Merci pour votre réponse,
    Concernant la mention AS j’ai demandé plus de détail mais je n’ai toujours pas de réponse. Je cherche désespéremment des pots en verre adaptables à ma yaourtière mais j’ai l’impression que leur forme n’est pas compatible (trop étroite), question que j’ai également posée sans réponse ….

  26. cyrille dit :

    Bonjour,

    pour faciliter le recyclage des plastiques, l’industrie a mis en place un système de codification basé sur 7 catégories (catégorie 1 : PET…). La 7ème catégorie comprend l’ensemble des plastiques qui n’entre pas, comme le polycarbonate, dans les 6 catégories précédentes.

    On peut être certain que le plastique est du polycarbonate quand le chiffre 7 est accompagné de la mention PC.

    Je n’ai, par contre, pas trouvé à quoi correspondait le sigle AS dans la nomenclature. Est-ce que vous pourriez leur demander à quel plastique cela correspond ?

    Sinon, est-ce que vous ne pourriez pas remplacer simplement les pots en plastique par des pots en verre ? Cela doit être possible non ?

  27. nénette dit :

    Bonjour,

    Soucieuse de la santé de mes enfants j »ai décidé de faire moi-même mes yaourts. Je viens donc d »acquérir une yaourtière et à ma grande surprise les pots sont en plastique et je pense en polycarbonate:il y a un triangle de moebius avec le chiffre 7 à l »intérieur… chose que le descriptif du produit ne mentionnait pas, je pensais inocemment que tous les pots de yaourtière étaient verre. J »ai contacté le SAV qui m »a répondu qu »il figurait en dessous du triangle les mentions AS ce qui signifiait qu »il n »y avait pas de risque de Bisphénol A. J »avoue être perplexe quant à ces explications d »autant qu »après avoir fait des recherches sur internet, la seule garantie serait qu »il y ait inscrit en clair "PAS DE BISPHENOL A". Pourriez-vous me dire que signifie la mention  "AS" SVP ?

    Merci d »avance

  28. cyrille dit :

    D’une manière générale oui. L’huile et la chaleur.

  29. pido dit :

    bonsoir Cyrille,
    si j’ai bien compris, les huiles en général favoriseraient le transfert de contaminants?
     

  30. cyrille dit :

    Bonsoir Pido,

    Si les contenants en plastique sont adaptés pour recevoir de l’huile, normalement, il n’y a pas de problème.

    Ceci étant dit, les transferts de contaminants sont souvent les plus importants quand les produits sont chauds ou lorsqu’il y a de l’huile.

    Personnellement, j’utiliserai plutôt des contenants en verre si c’est possible pour vous

  31. pido dit :

    conserver de l’huile d’olive de 1ère qualité dans du plastique dit alimentaire (cad avec le sigle imprimé dans la masse) – est-ce recommandable? 

  32. cyrille dit :

    @ Grenouille, c’est vrai que les biberons en inox peuvent être intéressants. Cette matière est réputée comme très saine.

    Même avis que vous pour les bentos, comme mentionné dans un de mes commentaires, certains d’entre eux contiennent une technologie µ-func ( ions Ag+ (argent) avec action bactéricide) pour permettre une plus longue conservation des aliments dans la bentobox. Personnellement, j’éviterai de choisir ce type de bento.

    @Cerise, comme toujours de très bons plans :-)

  33. cerise dit :

    Dans une boutique indienne du côté de la Chapelle à Paris, j’ai trouvé un bento en inox, à prix très modique.

  34. grenouille dit :

    Et j’ajoute qu’efffectivement, l’usage du micro-onde est un peu la pire des choses si l’on veut éviter les éléments indésirables… De toute façon il est facile de se passer de micro-onde !
    A celle qui s’inquiétait pour le bento : après en avoir acheté un étourdiment, j’ai fini par me méfier d’eux, car les matériaux sont rarement clairs. Beaucoup de bentos sont déconseillés pour le micro-onde, et ça, c’est encore plus mauvais signe !

  35. grenouille dit :

    Article intéressant… Personellement, à force de me prendre la tête je finis par éviter de plus en plus le plastique… et quand j’en utilise encore j’évite de mettre quoi que ce soit de chaud dedans, la chaleur favorisant les migrations directes.
    Cyrille, la boutique de Katia (ou j’ai été cliente) vend des biberons en inox : je trouve que c’est bien pour les enfants qui savent boire tout seul. L’inox est une bonne alternative aussi, d’autant qu’il a comme le plastique la qualité d’être incassable.

  36. cyrille dit :

    Bonjour Ster,

    merci pour votre message. en fait, pour faciliter le recyclage des plastiques, l’industrie a mis en place un système de codification basé sur 7 catégories (catégorie 1 : PET…). La 7ème catégorie comprend l’ensemble des plastiques qui n’entre pas, comme le polycarbonate ou encore le PES (polyethersulfone), dans les 6 catégories précédentes.

    Le polycarbonate contient du Bisphénol A. Concernant le polyethersulfone, j’avoue que je ne sais pas s’il contient du Bisphénol A, mais si le fabricant vous garantie un biberon sans Bisphenol A, j’aurais tendance à lui faire confiance… Mais en même temps, s’il ne contient pas de Bisphenol A, on ne sait pas non plus avec quels composés il a été fabriqués et si ces composés sont toxiques…

    Ce n’est qu’une position personnelle, mais à l’heure actuelle, il me semble que le matériau le plus sain est le verre. Mais concernant les biberons en verre, il me semble utile de mentionner les précautions d’utilisation données par le Canada.

    « Les biberons en verre peuvent se casser et présenter un risque de coupures graves chez les enfants. En outre, le verre peut s’ébrécher ou craquer pendant la stérilisation. Des éclats de verre pourraient ainsi se retrouver dans la boisson de l’enfant. Plusieurs précautions doivent être prises lorsqu’on utilise ce type de bouteille :

    * Ne pas donner de biberon en verre à un enfant qui peut tenir son propre biberon et marcher.
    * Ne pas permettre à un enfant de dormir avec un biberon en verre.
    * Examiner régulièrement et avec soin les biberons en verre et ceux qui sont égratignés; les biberons craqués ou ébréchés devraient être jetés immédiatement. »

    Autre possibilité plus simple, ne pas faire chauffer le liquide que vous aller mettre dans le biberon en plastique à une température trop élevé car en général, plus le liquide présent dans le biberon est à une température basse, moins le risque de transfert de composés issus du plastique est élevé.

  37. Ster dit :

    Bonjour!
    pourriez vous me renseigner sur le PES?Je viens d’acheter un biberon en cette matière, mais il y a ce triangle avec un 7 à l’intérieur, il est pourtant garantie sans BPA…je voudrais savoir si cette matière est dangereuse aussi?merci

  38. cerise dit :

    Et si vous vous débarrassiez de votre micro-ondes par la même occasion ? !
    ( je suis déjà dehors…)

  39. cyrille dit :

    Bonjour Jacky,

    difficile de donner une réponse sans savoir de quoi il s’agit. A titre personnel, je n’utilise pas ce genre d’ustensile. J’essaie de privilégier les récipients en verre pour réchauffer les aliments aux micro-ondes. Je trouve que c’est plus sain.

    En tous cas, si vous ne souhaitez pas l’utiliser essayer peut-être de la donner à Emmaüs, on ne sait jamais, cela pourra éventuellement intéresser une autre personne aurait acheter autrement ce type de matériel neuf dans un magasin.

  40. Jacky dit :

     Bonjour,
     Je viens de recevoir, en cadeau, en achetant des outils, une cocotte pour chauffer au micro-ondes. Il n’y a pas de numéro en dessous et c’est fabriqué en Chine. Pensez-vous qu’il est préférable de mettre cette cocotte à la poubelle ?
    Jacky

  41. cyrille dit :

    Bonjour Finet,

    vous pouvez accéder au site de Katia en cliquant sur son pseudo dans son commentaire.

  42. FINET dit :

    je souhaite avoir l adresse de votre site tres bonne idee ma foi

  43. katia dit :

     Bonjour,
    Je découvre votre article très bien fait seulement aujourd’hui alors qu’il date de  plusieurs mois !
    Mais il est en effet toujours d’actualité et je tire mon chapeau pour éveiller les consciences quant aux nombreux effets néfastes du plastique, tant pour la santé que pour notre environnement.
    Je suis maman de 4 enfants et mon déclic date du printemps 2009. Insatisfaite de ne pas trouver une solution d’alternative aux produits plastiques qui, avouons-le, sont très pratiques car incassables, modulables, répondant à nos incessant besoins de stockage et entreposage de nourriture (dans le réfrigérateur ou en sortie…), je me suis lancée le challenge d’ouvrir mon propre espace sans plastique, sans BPA : d’où une petite boutique sur internet, qui n’aime pas les plastiques et propose ainsi toute une gamme de produits en inox (mon matériau préféré car dans une maison avec plein d’enfants, la vaisselle doit être incassable !) 18/10 (qualité optimum), en bambou (de développement durable) et verre. Il y en a pour tous les âge (biberons, gourdes, boîtes, bentos, vaisselle, sacs, thermos….)

  44. cyrille dit :

    Bonjour Luce,

    Un article sur le bisphénol a été mis en ligne sur le blog :

    Le bisphénol A contenu dans certains biberons est-il dangereux pour la santé de votre bébé ?

    J’espère qu’il répondra à votre question. Si ce n’est pas le cas, n’hesitez pas à me demander des informations complémentaires.

    Une petite précision : bisphénol = bisphénol A

    C’est une écriture abrégée souvent utilisée pour désigner cette substance.

  45. Luce28 dit :

    Bonjour,
    Je sais que le PET est toxique car j’ai déjà lu des articles sur le sujet, mais qu’est ce que le bysphénol et même le bysphénol A ? Pouriez-vous me renseigner ? Tout le monde m’en parle comme étant très dangeureux… 
    Merci

  46. cyrille dit :

    Bonjour,

    je ne connais pas cette nouvelle gamme. Cette marque est spécialisée à l’origine dans les plats en verre.

    Le verre est reconnu comme étant un matériau très sain. Du coup, j’essaierai de privilégier les accessoires de la gamme qui sont en cette matière.

    Je pense notamment au produit ci-après où seul le couvercle est en plastique, ce qui permet de limiter le contact des aliments avec cette substance.  Arc propose aussi une gamme 100% en verre (mini plats en verre).

  47. mike dit :

    Bonjour Cyrille
    IL parait que les cristalleries d’Arques ont sorti toute une nouvelle gamme de récipients en plastique (des Tupperware mais en plus moderne) : sais tu si cette nouvelle gamme de récipients est conçue pour être plus écologique ?
    Il serait bien dommage d’avoir fait des recherches pour sortir des nouveautés qui ne le sont pas non ?

  48. cyrille dit :

    Bonjour Berlinale21,

    en général, j’essaie d’intégrer les sources car il me semble qu’il est indispensable de les citer pour donner de la crédibilité aux articles (voir par exemple l’article sur les poêle antiadhesives, celui sur les faitout en aluminium ou encore dernièrement celui sur les pots de confiture…).

    Concernant cet article en particulier, il a été rédigé avec une autorité sanitaire officielle mais celle-ci n’a pas souhaité que son nom apparaisse dans l’article.

    Concernant les articles qui lient environnement et santé, d’une manière générale, je fait souvent référence :

    -au réseau environnement santé (ONG)

    -à Santé Canada

    -à l’Office Fédéral de la Santé Publique Suisse.

    Généralement, je trouve qu’ils sont bien plus en avance que la France sur ces thématiques.
    Je pense aussi que les questions qui lient santé et environnement sont taboues car il y a des enjeux financiers particulièrement importants et le lobbying de certaines entreprises est très efficace. Malheureusement, cela se fait au détriment, selon moi, de la santé publique et des caisses de la sécurité sociale (et donc des prélèvements sociaux). Mais on retrouve ce phénomène dans beaucoup d’autres domaines liés à l’écologie (nucléaire versus renouvelable).

  49. berlinale21 dit :

    Bonjour,
    je trouve vos articles intéressants en règle générale, mais j’avoue que le manque de sources me déçoit un peu. Quelles études ont montré quoi? quel organisme? quand? Bref, je reste un peu sur ma faim :-)

  50. Julien N. dit :

    Exactement, cela participerait à résoudre au passage le problème des déchets plastiques…

  51. cyrille dit :

    C’est certain qu’il ne faut pas devenir parano. Après, s’il existe des alternatives, il me semble préférable de les utiliser.

    Pour les bouteilles d’eau, les fabricants pourraient proposer des bouteilles en verre et les consigner.

  52. Julien n. dit :

    Bonjour,
    Dans la série des produits contenus dans les plastiques qui sont potentiellement dangereux, il y a également les phtalates. Ces composés ont pour particularité de faire changer de sexe les poissons… et le pire c’est que les bouteilles d’eau minérales en contiennent plus que dans l’eau de pluie ! Enfin, il ne faut pas devenir paranoïaques non plus, sinon on ne vis plus !

  53. cyrille dit :

    Attention, le symbole 7 accompagné du triangle est généraliste.

    En effet, pour faciliter le recyclage des plastiques, l’industrie a mis en place un système de codification basé sur 7 catégories (catégorie 1 : PET…). La 7ème catégorie comprend l’ensemble des plastiques qui n’entre pas, comme le polycarbonate, dans les 6 catégories précédentes.

    Pour être certain que cela soit du polycarbonate, il fait que ce chiffre et ce triangle soient accompagnés des initiales PC.

  54. Gaby dit :

    Bonjour Valérie,
    J’ai moi aussi gagné une cocotte Tupp… . Je l’ai utilisée qq temps, jusqu’a ce que je me rende compte qu’au dessous de celle-ci se trouve le logo du bisphénol (un 7 entouré d’un triangle fait de fléches). Je l’ai sorti de mon placard. dans le doute des méfaits du bisphénol, je ne l’utiliserai plus….

  55. cyrille dit :

    Bonjour Valérie,

    tout d’abord, si Tupperware utilise ces matériaux, c’est qu’ils sont agréés pour un usage alimentaire.

    Ceci étant dit, on peut quand même se demander s’il y a une migration des composants de la cocotte ou des plaques en silicone dans les aliments ?

    Je n’ai pas la réponse, il faudrait réaliser des analyses et on voit que même quand il y a des intérrogations importantes dans d’autres cas (bisphénol A), la société civile (association…) a parfois du mal à faire interdire l’utilisation des plastiques alimentaires qui contiennent ce composé.

    Je peux simplement vous dire ce que je suis en train de réaliser à titre personnel.

    J’utilise, pour le stockage, des récipients en plastique mais j’aimerais bien trouver une alternative et utiliser des récipients en verre ou en inox. Ce n’est pas évident.
    Le plastique peut aussi présenter des avantages dans certains cas (transport d’aliment froid pour un pique nique).

    J’ai des poêles anti-adhesives mais je suis en train de ne pas les renouveler notamment car leur fabrication peut encore nécessiter des substances polluantes mais aussi car je les trouve peu durables. Il faut les renouveler d’une manière régulière ce qui a un coût et n’est pas très écologique. Je pense plutôt opter pour des poêles en inox, comme Adeline, ou encore une poêle tole d’acier, comme Cerise.

    Concernant les moules en silicone. Je vous avoue que je suis en pleine reflexion. Je n’ai pas encore suffisament étudié la question. L’office fédéral de la santé public suisse a indiqué que "dans une utilisation normale, les valeurs de la migration de composants des moules en silicone dans des aliments sont inférieures aux limites légales".

    Mais je n’utilise pas de plat en silicone à l’heure actuelle. J’essaie de privilégier les moules en verre.

  56. admin dit :

    Un message de Valérie :

    Bonsoir,
    J’ai lu avec intérêt les informations sur les différents plastiques et leur effet toxique mais je n’ai pas retrouvé le PLC (polyester à cristaux liquide). En effet, il m’a été offert une cocotte ultra plus de chez Tupperware et je suis rétissante pour son utilisation. Je ne fais pas confiance à ce type de matériau pour la cuisson craignant la diffusion de matières toxiques lors du chauffage dans les aliments préparés. Est-ce que mes craintes sont fondées ou bien non. Pourriez-vous me répondre également sur les plaques en silicone Tupperware pour la préparation des minis.
    Vous remerciant par avance pour votre aide.

  57. cyrille dit :

    Bonsoir Rainets,

    Il semble que votre attitude est la bonne. Ne pas être complétement parano et éliminer ces produits quand il y a des alternatives :-)

  58. rainets dit :

    merci de votre reponse cela me rassure car si on ne trouve pas de limites on a vite fait de se perdre. en tout cas j ai ma solution bento en plastique adapté et c tout pour moi, a la maison, je n utilise plus de bouteille plastique ni de tup’ !comme ça je pense que je limite mon exposition aux contaminants du plastique.
    vaux mieux etre prudent quand meme !
    encore un grand merci !

  59. cyrille dit :

    Bonjour,

    de mon coté, j’éviterai les bento qui ont la technologie µ-func ( ions Ag+ (argent) avec action bactéricide) pour permettre  une plus longue conservation des aliments dans la bentobox.

    Pour le reste, je respecterai les préconisations données ci-dessus. N’utilisez vos bento que pour la fonction pour laquelle elles ont été conçues (ne les passer pas au micro-ondes si elles n’ont pas été conçues pour cela, ne mettez pas d’aliments chauds dedans si elles n’ont pas été conçues pour cela). C’est lorsqu’il y a une mauvaise utilisation que les risques de transfert sont les plus importants.

    Généralement, les transferts de contaminant sont aussi plus importants lorsque la température des aliments est élevée et quand les aliments sont huileux.

    Si vous souhaitez réchauffer des aliments, vous pouvez transvaser vos aliments de votre bento dans un petit récipient en verre.

    Est-ce que cela répond à votre question ?

  60. rainets dit :

    bonjour,
    j aimerai investir dans un bento mais je me demande si les bentos en  plastique presentent un risque pour ma santé, comme les tupperware  et tout ça, dans les cas où j ‘y mettrai de la nourriture chaude ou   froide !
    merci de m eclairer de votre avis car a force de douter des  industriels, ça devient le casse tête quand on cherche quelquechose!
    bonne journée !

  61. cyrille dit :

    ;-)

    En tous cas, après avoir préparé cet article, je me dis que le verre semble vraiment le contenant le plus sain, notamment pour les biberons.

    J’ai vu aussi qu’il existait au Canada des biberons en inox, je ne sais pas s’il en existe ici.

  62. LGV dit :

    Rien de nouveau sous le soleil ! Effectivement, le PET peut être dangeureux pour la santé !!!
    …pfuit… désolé ! OK je sors

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.