Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Quel est le charbon le plus écologique et le plus naturel pour réaliser un barbecue ?

Le 15/06/10 par cyrill.e

En voyant cette brochure des supermarchés Leclerc, on peut vraiment se le demander. Ils sont tous présentés comme étant particulièrement naturels et écologiques. Alors, lequel choisir ?

leclerc

Quel charbon aurait votre préférence ? Lequel vous semble-être le plus écologique ?

  • le charbon ecoficace « 100% écologique » à base de coco
  • le charbon biochaud à base de rafle de maïs « 100% naturel »
  • le charbon issu de bois de vigne qui possède une saveur…. « naturelle »
  • le charbon en « bois dur : 100% chêne »

Selon vous, vraiment green ces charbons pour barbecue ou greenwashing ?

A lire sur le barbecue :

Poster un commentaire
  1. [...] vous avez un barbecue au charbon de bois, sachez que rien que l’allumage constitue une nuisance environnementale ! En effet, les [...]

  2. cyrille dit :

    Bonjour Julien

    en fait, j’ai essayé avec du papier journal (+ écorces et petits bois) mais contrairement aux autres fois, cela n’a pas fonctionné, c’est pour cette raison que j’ai utilisé des allumes feu :-(

  3.  @Cyrille : Et le papier journal pour démarrer le feux… ? :)

  4. cyrille dit :

    J’essaie d’allumer le barbecue avec des restes d’écorce qui gisent près de la réserve de bois de chauffe de la maison. Cela fonctionne d’habitude assez bien mais la dernière fois, pour la grande fête familiale et un barbecue de grande ampleur, j’ai utilisé des allumes feux dit écologiques.

    Ces cubes sont réalisés avec du bois certifiés et imprégnés d’huile végétale.

    Sur le produit, il dise que ces cubes ne sont pas nocifs pour l’environnement et non toxiques.
    Mais bon, je n’ai pas trouvé la composition exacte alors si quelqu’un a plus d’info, je suis preneur. En tous cas, cela fonctionne bien.

  5. Anissina dit :

    Tout à fait Cerise, chez nous on se sert du petit bois mort du jardin pour allumer le feu du barbuc mais à l’occasion des ballades automnales j’essayerai d’y penser.

  6. cerise dit :

    le charbon je me félicite de n’en avoir jamais acheté, chez moi les rares grillades se font sur les braises de bois de la cheminée. je garde aussi des cagettes de branches coupées ( attention il y a des bois qui ne s’y prêtent absolument pas comme l’if ou le laurier rose, très dangereux ). On peut aussi profiter d’une ballade en forêt pour ramener du petit bois mort et se le garder à cet effet.

  7. Anissina dit :

    Et je crois que je vais aller acheter mon bois à la scierie du coin si ça continue ;)

  8. Anissina dit :

    J’ai vu un reportage hier au 13H de la une justement qui parlait de ça ;(… On ne peut vraiment plus se fier à rien…

  9. cyrille dit :

    Merci Julien pour cette précision. C’est quand même fou cette information.

    1/3 du charbon de bois vendu serait réalisé avec des traverses de chemin de fer traitées avec des molécules cancérigènes :-( et la provenance n’est pas indiqué sur le sac…

    Je vais peut-être me rabbatre sur le charbon FSC ou faire mes braises moi-même avec du bois non traités que j’ai à la maison.

    Ca refroidit ce type d’info. C’est quand même pas normal.

  10.  Charbon de bois avec des raverses de chemins de fer sur .mescoursespourlaplanete.com/

  11. Maxime59370 dit :

     Personnellement je pense qu’un pays peut rarement vivre en total autarcie, et notre pays importe bien plus qu’il exporte, désolé d’en décevoir certains mais le moteur de notre économie est la demande intérieure et cela depuis un moment déjà.
    Donc si on importe à partir d’un pays européen cela ne me dérangera pas puisque l’Europe a été créée pour cette raison.
    Si on peut acheter Français c’est sans doute mieux, puisque cela contribue à encourager nos entreprises, mais à mon avis un importateur fera attention à commander des quantités minimales pour  ne pas nuire à son coût de revient global.
    Quelqu’un qui produit localement doit sans doute faire moins attention à la quantité qu’il transporte 

  12. cyrille dit :

    Hello Julien

    Je ne sais pas comment le charbon est transporté (camion, train) ? Mais là encore, je te rejoins, c’est quand même pas très cohérent de faire parcourir des milliers de kilomètres à du charbon alors que l’on peut en produire sur place.

  13.  Moi, je te dirais qu’il vaudrait peut-être mieux un charbon non FSC ou PEFC de France, qu’un FSC de Pologne. Parce que même si on France on ne replante pas l’arbre, certes on perd un puit de carbone (donc le bois coupé pour faire du charbon n’est pas comptablement neutre en carbone), mais cette perte pourrait être pire à cause du transport du charbon FSC de Pologne…
    Enfin après, j’ai pas le temps de faire le Bilan Carbone là, mais une étude là dessus mériterait d’être faite. Surtout pour clarifier les ordres de grandeurs qui pourrait être très différentes entre l’une ou l’autre solution.
    Notez également que l’évolution des surfaces de forêts en europe ne cesse de croitre, (ou ici)et ce bien avant que le PEFC/FSC existe… Peut-être que la nécessité de replanter des arbres en Europe va au-delà du simple puit de carbone… 

  14. cyrille dit :

    De passage à Genève aujourd’hui, j’ai vu qu’il proposait dans les magasins COOP du charbon labélisé FSC.
    Comme quoi !

    Par contre le charbon est originaire de Pologne :-(

  15. cyrille dit :

    Bonjour Karen,

    c’est vrai, je n’ai pas encore essayé. En plus, il est possible de construire soi-même son four solaire, donc cela ne revient pas très cher.

    Après, je me demande si le temps de cuisson est long et s’il est possible de faire griller plusieurs pièces de viande à la suite.

    Par contre, avec le four solaire, pas de grillades le soir ! Obligé de les faire le midi avant que le soleil soit couché.

  16. Karen dit :

    Il faudrait tester le four solaire :D bon ca tue un peu le charme du barbecue ! :)

  17. cyrille dit :

    En même temps, je me dis que même si c’est des chutes de bois, si elles proviennent de forêts gérées durablement, c’est quand même mieux ?

    De toute façon, je ne ne pense pas que l’on trouve du charbon certifié sur le marché.

    Donc, si c’est du charbon local, c’est déjà bien.

  18. Anissina dit :

    Merci c’est en effet ce que j’ai en ce moment (celui issu des forêts), il date de l’année dernière lol
    Donc d’après ce que j’ai compris, pas besoin d’acheter du charbon de bois issu de forêt gérée durablement, puisque de toute façon ce sera toujours du déchet… C’est bien ça ? En fait cela ne servirait qu’à vider plus notre porte-feuille qu’autre chose, non ? Mais plutôt choisir du charbon local (enfin si ça existe lol)

  19. cyrille dit :

    Bonjour Anissina, je pense que vous prenez le bon charbon. Si celui-ci provient de forêts locales (Française), c’est encore mieux.

    J’opterai plus pour le charbon de bois issu des forêts que celui issu des vignes.

  20. Anissina dit :

    J’avoue que je suis un peu perdue. J’y connais rien en charbon de bois et je prends souvent la marque distributrice (il y est marqué charbon épuré) ou alors du charbon de bois de vignes quand il y en a. Lequel est préférable alors ?

  21. cyrille dit :

    Bonjour Julien,

    merci pour tes précisions. :-)

  22.  Mes parents gère une scierie-parqueterie et fournir les charbonnier en chute de bois de feuillus. A mon avis, le meilleur et le charbon de bois, à haut taux de carbone ou pas, PEFC, FSC ou pas.
    Je m’explique, le taux de carbone s’obtient, en gros, pré-cuissant le bois pour enlever la matière organique et l’eau résiduelle. Si vous payer une charbon moins cher, il sera moins pré-cuit, si vous le payer plus cher, il le sera plus. L’un sera plus long à démarrer et moins bon en tenu de température avec le temps, et l’autre non.
    Après, le charbon de bois et en général fait avec les éclairci des forêts ou les déchets de scieries. Alors PEFC/FSC ou pas, c’est pas cette certification qui contribuera à faire replanter l’arbre, puisque de toute façon, on fait poussé et coupe le bois principalement pour du bois d’œuvre, de menuiserie, de construction, voie éventuellement de chauffage (et encore, comme le charbon, c’est souvent un "sous-produit", un déchet valorisé).

  23. Maxime59370 dit :

     Voila ce fameux raymond aurait donc inventé le barbecue le plus sain pour la cuisson des aliments dans nos jardins.

  24. cyrille dit :

    Bonjour Maxime,

    concernant le barbecue dont vous parlez, il s’agit du "du barbeuc de Raymond’

    "http://www.barbecue-vertical.com/"

  25. Maxime59370 dit :

    Le taux de carbone est normalement repérable à sa couleur plus noir mais bon un moyen simple de voir quand un charbon est épuré c’est l’emballage en général 
    sans faire de la pub je vous envoie un lien vers cette photo
    « http://base.proxi-business.com/uploads/COOPALSACE/PHOTO1/3275446/520000.jpg »

  26. cyrille dit :

    @ Maxime,

    savez-vous comment reconnaître un charbon épuré à fort taux de carbone ?

    @Yann

    Vous avez raison, s’il reste des traces de traitements phytosanitaires sur le charbon de bois destiné à être brulé, cela ne doit pas être très sain. :-(

    @Julien

    Je n’avais pas encore pensé à réaliser un article sur ce sujet. En fait, c’est vraiment en voyant cette publicité dans ce dépliant de supermarché que m’ait venu l’idée de mettre un post sur ce sujet.

    J’ai été vraiment étonné de voir que tous ces charbons de bois revendiquaient une origine naturelle et des vertus écologiques sans les justifier.

    Selon moi, je pense qu’un charbon de bois vraiment écologique devrait provenir de forêts certifiées et porter une mention : charbon issu de forêts certifiées PEFC ou FSC. Au moins cela donne une garantie que le produit est issu d’une gestion durable.

    Concernant l’article sur le BBQ écolo, voici quelques éléments de réflexions. et il y a aussi les articles de consoglobe sur le barbecue : comme celui ci par exemple : Faire un barbecue moins cher et plus écologique

    Tout d’abord, le barbecue n’est pas un mode de cuisson sain. Dans le cadre de mon travail, j’avais eu à comparer les différents modes de cuisson. Voici ce qu’il était ressorti pour la cuisson au barbecue.

    « Grillades et barbecues

    Ces modes de cuisson provoquent la formation d’hydrocarbures polycycliques (benzopyrènes) qui se déposent sur les aliments. Ils sont soupçonnés de provoquer des cancers du tube digestif.

    Attention, il n’y a pas seulement les matières noircies qui sont cancérigènes.

    La cuisson violente des viandes et poissons altèrent les qualités nutritionnelles des aliments. »

    Pour autant, je pense que les barbecues ne sont pas à prohiber, loin de là, mais cela doit rester un mode de cuisson à utiliser d’une manière exceptionnelle.

    Et pourquoi s’en priver ? C’est tellement bon et c’est aussi un moment convivialité indispensable à une bonne soirée d’été !

    Ensuite, comment faire pour rendre le barbecue le plus écologique possible ?

    Personnellement, j’aurais tendance à privilégier les barbecues utilisant du bois plutôt que ceux fonctionnant au gaz.

    Pour la ville, on trouve des barbecues électriques mais leur consommation d’électricité n’est pas négligeable (2200W), souvent supérieure à celle des plaques de cuisson électriques de base. J’ai utilisé ce type de barbecue quand j’habitais en ville mais j’ai vraiment eu l’impression de faire exploser ma consommation d’électricité car la cuisson n’est pas très rapide.

    Concernant les barbecues au bois, à l’achat, j’aurais tendance à privilégier un modèle relativement simple. Le barbecue de notre maison de famille a au moins 20 ans. Il possède un fond en fonte, des pieds et une grille en métal, il est donc potentiellement recyclable et possède une durée de vie élevée.

    Pour démarrer son barbecue, je pense qu’il faut éviter d’utiliser des cagettes car elles peuvent être traitées. Personnellement, nous utilisons du petit bois (des chutes de bois de chauffage). Pour l’allumer, je ne sais pas ce qu’il faut privilégier ? Papier journal ou allumes feux écologiques ?

    Concernant le charbon, au vue des éléments ci-dessus, j’aurais tendance à favoriser du charbon issu de bois non traités et provenant de forêts locales. J’ai vu que certains charbons étaient importés d’Ukraine :-( .

  27. Maxime59370 dit :

    Je suis assez d’accord avec Julien, d’ailleurs ERDF qui fait toute sa com sur l’energie propre en France, installe des centrales thermiques en Chine.
    Enfin je m’éloigne du sujet, pour revenir  au barbecue, il paraitrait aussi que l’inventeur de l’année de je ne sais plus quelle année a inventé un processus permettant d’avoir un barbecue verticale qui permet d’avoir une cuisson plus douce ,plus lente ,qui évité aussi d’exposer trop  la viande aux fumées de cuisson en faisant en sorte que les graisses séchappant de la viande ne tombe pas directement dans le barbecue (ce sont bien les fumées issues de la combustion des graisses qui provoquent l"émission des HAP)
    Je ne sais pas si vous avez plus de renseignements sur ce mode de cuisson…

  28. Julien dit :

    "Charbon écologique", ça sonne un peu comme "voiture respectueuse de l’environnement", non?
    Blague à part, j’avoue que le lien de Yann est intéressant, et que le questionnement général sur les grillades est intéressant. Cyrille, aurais-tu un article sur "Comment faire un BBQ écolo" en réserve?!

  29. Yann dit :

    Bonjour,
    Ce qui est inquiétant, notamment avec le bois de vigne ou la rafle de maïs, c’est que des traitements phytosanitaires ont très certainement été utilisés tout au long de leur durée de vie. Quel est l’impact de la combustion des résidus de ces traitements chimiques?
    Un lien intéressant:
    « www.terra-economica.info/Barbecue-les-charbons-alternatifs,10369.html »

  30. Maxime59370 dit :

     Il paraitrait qu’il faut choisir des charbons épurés a fort taux de carbone pour favoriser une combustion de meilleur qualité et éviter l’émission d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (type benzopyrène) nocif pour la santé
     

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.