Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Covoiturage : quel tarif ou quel prix appliquer pour le partage des frais ?

Le 26/08/13 par cyrill.e

Si vous avez déjà pratiqué le covoiturage, vous vous êtes certainement posé cette question : quel tarif appliquer pour le partage des frais ?

Pour essayer d’apporter une réponse à cette interrogation qui peut tourner au casse-tête, nous vous proposons de faire le point sur les pratiques en cours.

Les conseils de partage des frais donnés par les sites de covoiturage

Les sites de covoiturage (123envoiture, easycovoiturage, …) conseillent généralement de tenir uniquement compte du coût du carburant et des péages éventuels pour répartir les frais entre les différents passagers. Le calcul s’effectue alors selon la formule suivante :

  • consommation moyenne du véhicule (généralement 0,07 litre par km)* nombre de kilomètres parcourus* prix du carburant

Soit pour un trajet de 100 km : 0,07*100*1,3 = 9,1 € et un coût de revient kilométrique de 9 centimes d’euro. Cette somme est alors répartie entre l’ensemble des occupants.

Si cette méthode de calcul présente l’avantage d’être très simple d’utilisation, elle présente aussi un inconvénient majeur, elle n’intègre pas dans le partage des coûts une quantité importante de frais supportés par le possesseur du véhicule (achat de la voiture, entretien, assurance…). Pourtant, ces frais annexes peuvent représenter des sommes importantes.

Seul covoiturage.fr semble avoir tenu compte de ces éléments puisqu’il conseille de tenir compte uniquement des passagers pour réaliser la division inhérente au calcul du partage des frais. En effet, ce site considère que le conducteur paye déjà sa place en s’assurant du bon fonctionnement de son véhicule à l’année (assurance, entretien).

Quel est le coût réel du kilomètre ?

Le coût réel dépend de nombreux paramètres (type de véhicule, type de conduite…) et les organismes officiels ont parfois du mal à se mettre d’accord sur un chiffre commun.

  • Le coût kilométrique selon l’Ademe

L’Ademe estime que le coût réel d’un véhicule pour 15 000 km parcourus par an est le suivant :

 

Petite voiture essence (prix 10 550 €)

Voiture moyenne Diesel (prix 23 250€)

Monospace Diesel (prix 35 600 €)

Entretien (€)

960

1050

1095

Carburant (€)

1283

1248

1753

Dépréciation du véhicule (€)

1593

3243

5145

Crédits (€)

386

829

1302

Carte grise (€)

41

57

82

Assurance (€)

822

951

1130

Péages (€)

256

256

260

Contrôle technique (€)

17

18

18

Total (€)

5358

7652

10781

Total par km (€)

0,36

0,51

0,71

  • Le coût kilométrique selon le barème fiscal

Ce barème intègre les frais d’entretien, le remplacement des pneus, la consommation d’essence… mais il ne tient pas compte des frais de stationnement ou encore du coût du crédit.

bareme-fiscale-2009Selon le barème fiscal, pour un petit véhicule de 4CV parcourant 15 000 kilomètres par an, le prix de revient kilométrique est de 33 centimes d’euro.

  • Le coût kilométrique calculé à partir des statistiques de l’Insee

En se basant sur des données de l’Insee, données qui évaluent l’ensemble des dépenses des ménages des Français dédiées à l’automobile, le cabinet ADETEC spécialisé dans les études de mobilité a calculé que le coût kilométrique d’un véhicule en France se rapprocherait des 28 centimes d’euro par kilomètre.

Poster un commentaire
  1. diari dit :

    bonjour
    avec l’association on enmene des familles sans vehicule pour le moment ces ma voiture perssonel donc nous partons de soufflenheim on a des ramassage a strasbourg,hageunau,pour aller vers les centre de detention qui sont:TOUL 200 KM ALLER,ECOURRVE 200KM ALLER,OERMINGEN 86KM ALLER,ST MIHIEL 240 km aller tout ces depart on aussi un retour comment avoir un prix et un tarif km

  2. gilbert dit :

    Bonjour,
    Chez EcoWin, nous fixons notre tarif (unique pour tous)  sur le prix du carburant uniquement,  nous considérons tout simplement que le conducteur effectue un trajet qui lui aurait couté de toute façon  et que notre objectif est de remplir au maximum les véhicules qui circulent, si nous intégrons les couts réel du véhicule, quel intérêt a t’on à devenir passager??
    Par ailleurs si le conducteur et les passagers se mettent d’accord, nous offrons la possibilité d’ ajouter des frais annexes, qui peuvent être les coûts liés au véhicule. L’objectif d’ecowin est de proposer un tarif unique pour tous: si demain je décide de faire 300 km pour partir en vacance, je sais qu’en passant par EcoWin peu importe le conducteur, je paierai le même prix. Cela me permet de budgéter des mois à l’avance le coût de mon transport et surtout d’éviter les discussions génantes sur les prix afin de rendre plus convivial le trajet.
    EcoWin vous  facilite le covoiturage sur ecowin.fr
     

  3.  
    Oui, je trouve le système du co-voiturage vraiment intéressant. Une autre manière de faire des économies, c’est l’auto-partage comme le projet Auto Bleue de la ville de Nice. J’ai fais un post sur le sujet sur mon blog blog.auto-selection.com/voiture-ecologique-libre-service/.

  4. emile dit :

    Bonjour,
    Nous avons eu beaucoup de questions à la mise en place de notre tarification. Le covoiturage dynamique oblige à déterminer d’un prix au kilomètre. Covivo a fait le choix de faire payer le détour du conducteur au passager pour réaliser la prise en charge et la dépose. .
    Nous avons fait le choix aussi de ne pas faire de concurence aux transports (tarification réduite) en commun qui sont souvent moins poluants. La tarification est au alentour de 0,08€ par défaut.

  5. Caroline dit :

    Bonjour,
     
    Notre site Vadrouille Covoiturage suggère un prix par passager comme covoiturage.fr, c’est-à-dire en répartissant les coûts directs du trajet (essence, péage) aux passagers seuls.
    Aussi, un trajet en covoiturage ne coutera rien au conducteur, même si il doit s’acquitter des frais d’assurance, d’entretien, etc… en temps normal.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.