Inscription Connexion Flux rss Plan du site

3 astuces pour allier jardinage et recyclage !

Le 10/06/15 par Gwendal Cosson

Chaque consommateur responsable cherche à optimiser ses habitudes de vie afin de réduire au maximum les conséquences négatives de sa consommation sur l’environnement. Cela se passe aussi bien dans la maison que dans le jardin. Ce dernier offre de nombreuses possibilités pour un consommateur responsable en matière de recyclage. Nous allons vous donner 3 solutions qui vous permettront de recycler vos déchets ménagers tout en enrichissant votre jardin.

Jardinage : travaillez le recyclage au jardin bio

shutterstock-compost-recyclage-jardin-00-ban

Compost dans la main d’un jardinier © Shutterstock

1 – Valoriser le marc de café : engrais, répulsif, activateur de compost

La consommation de café des français est importante. Avec 5,4 kg de café consommés par personne et par an, les Français font partie des adorateurs de l’or noir. Bonne nouvelle: ces kilos de café, plutôt que de finir en déchets inutiles, peuvent être un allié de votre jardin. Le marc de café possède en effet de nombreuses vertus. Il s’avère être un excellent engrais. Mélangé à part égal avec de la terre, il favorisera le développement de vos jeunes pousses. Grâce à un rapport de une part d’azote pour 20 part de carbone, le marc de café est parfait pour fertiliser votre jardin. De plus, il libère progressivement azote, phosphore et potassium au bénéfice des jeunes plantes.

Tout bon jardinier sait qu’il est conseillé de le disposer au pied des hortensias et des plants de tomates. Le marc de café est un excellent répulsif et peut tenir à distances les escargots et les limaces. Il vous suffit simplement de disposer le marc de café frais sur la terre puis de biner légèrement afin de mélanger les deux éléments.

shutterstock-marc-de-cafe-recyclage-jardin

Le marc de café est notamment utile au jardin © Shutterstock

Le marc de café s’avère aussi être un activateur de compost. En effet, les vers de terre en sont friands, car le marc de café les aide à digérer. Ces derniers sont, tout comme nous, sensibles à la caféine. Cela les rend plus actifs dans leur travail de transformation des végétaux en compost.

2 – Recycler ses déchets organiques pour créer son compost « maison »

Le compost : parlons-en ! Sa fabrication est un incontournable pour les jardiniers, en herbe ou aguerris. C’est un excellent moyen de recycler certains déchets sans effort au bénéfice de votre jardin : épluchures de carottes et autres résidus organiques et impérativement bio (sinon les pesticides nuiront aux vers et insectes qui décomposent la matière organique), qui auront été préalablement fragmentés.

Par la suite, il est conseillé d’alterner les couches humides et les couches sèches, de mélanger les couches entre elles deux fois par mois. Vous pouvez également améliorer la qualité de votre compost en l’humidifiant de temps en temps et en y ajoutant un peu de terre… La nature se chargera du reste ! Vous récolterez votre propre terreau cinq à six mois après la mise en place de votre bac. Mais avant cela, il faut acheter ou concevoir un bac à compost…

shutterstock-compost-recyclage-jardin-01

Lombricomppostage : fabrication de compost et vers de terre © Shutterstock

La réalisation d’un bac à compost n’est pas compliquée :

Il faut tout d’abord construire un bac équipé d’un couvercle. Ce dernier protègera les résidus organiques en cas d’intempéries ou de certains visiteurs à quatre pattes. En revanche, votre bac ne devra pas comporter de fond pour que les résidus organiques soient au contact de la terre. Une ouverture devra être présente au pied du bac afin de pouvoir récolter le terreau. Vous pouvez concevoir votre bac à compost à partir de bois ou de plastique en partance pour la poubelle.

3 – Rien ne se jette, tout se garde

Par leur originalité, les objets du quotidien peuvent enrichir votre jardin. Ainsi, vous évitez d’entasser vos déchets dans la poubelle et vous leur offrez une seconde vie. Exemples :

  • Les boîtes de conserve tout comme certaines boîtes de thé pourront servir de pot de fleur une fois l’étiquette retirée. De plus, vous pourrez profitez d’une multitude de couleurs pour créer des univers à votre convenance.
shutterstock-boites-de-conserve-recyclage-jardin

boîtes de conserve recyclées © Shutterstock

  • Les barquettes en plastique translucides se transformeront volontiers en mini-serres pour y effectuer vos semis.
  • Les vieilles marmites et vieilles casseroles pourront se métamorphoser en beaux cache-pots pour y accueillir vos compositions.
  • A l’image de certaines théières ou de vieille vaisselle, certains objets peuvent s’avérer également de jolis contenants.
  • Les anciennes fenêtres ou claustras pourront être recyclées pour créer des châssis à l’extérieur afin de faire croître les semis à l’abri.
  • Les ustensiles de cuisine comme les cuillères ou les fourchettes pourront vous servir d’outils de jardinage pour planter des arbustes par exemple.
  • Pour les plus créatifs, les vieux sabots ou vieilles chaussures de sécurité remplis de végétaux se chargeront d’apporter un coté décalé à votre jardin.

Cette liste est non-exhaustive et sera à compléter avec votre imagination !

Recyclage et jardinage sont deux termes pouvant s’accorder à merveille. Au plus grand bénéfice de la planète, de la beauté de votre jardin et de votre porte monnaie, vous pouvez recycler vos produits et déchets du quotidien pour embellir et enrichir votre jardin !

Pas de réponse pour “3 astuces pour allier jardinage et recyclage !”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.