Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Ginseng rouge ou noir ? Quel ginseng coréen choisir ?

Le 15/02/17 par Severine Bascot

Le ginseng coréen est considéré comme le meilleur d’Asie. Il est très largement utilisé dans cette région du monde, et les premières traces d’échanges commerciaux en Corée remontent à l’époque des Trois Royaumes, devenus indépendants de la Chine dès 57 avant J.-C.

C’est d’ailleurs l’augmentation des besoins pour le commerce extérieur qui rendit le ginseng sauvage de plus en plus rare, et fit qu’au XIIe siècle, commença à se développer la culture du ginseng dans les montagnes.

ginseng rouge, ginseng coréen

Aujourd’hui le ginseng coréen est consommé « blanc », c’est à dire sous forme de racines séchées pour la cuisine. Mais, on le trouve aussi « rouge » après étuvage et séchage et, beaucoup plus récemment, « noir » après plusieurs passages à l’étuve et au séchoir.

Les ingrédients actifs du ginseng rouge sont maintenant parfaitement connus : la racine contient des ginsénosides, au nombre de 30 pour le ginseng coréen, contre 15 pour le ginseng chinois ou 14 pour l’américain).

Que choisir entre le ginseng rouge et le ginseng noir ?

Le ginseng coréen rouge est le plus connu. Il a fait l’objet de nombreuses études cliniques qui ont démontré ses bénéfices pour la santé et on lui reconnait plusieurs vertus :

  • améliorer la circulation cérébrale et les performances intellectuelles,
  • renforcer les défenses naturelles et l’immunité, ce qui est utile en période hivernale.
  • stimuler la sexualité en renforçant l’érection chez l’homme et en améliorant la libido chez la femme ménopausée.

Le ginseng coréen noir, quant à lui, est beaucoup plus récent et encore très difficile à trouver en Europe. Il est issu des dernières recherches de l’université de Daejeon, 5e plus grande ville de Corée.

ginseng

Le principe pour obtenir le ginseng noir est de modifier sa composition en le cuisant et le séchant plusieurs fois ; une méthode bien connue pour certains légumes ou fruits, comme les tomates par exemple, qui permet de libérer et de concentrer plus de lycopènes au cours de la cuisson. C’est ainsi que l’on trouve plus de lycopènes dans la sauce tomate ou le ketchup, que dans la tomate fraîche.

De la même façon, l’action du ginseng noir est renforcé par de nombreux actifs, ginsénosides Rg3,Rg5, Rk1, etc., qui vont le rendre encore plus stimulant pour les vaisseaux et pour le métabolisme de la testostérone.

En résumé,  le ginseng rouge est plutôt conseillé comme tonique général, pour les maux de l’hiver et pour les femmes, alors que le ginseng noir, qui a une action renforcée sur les vaisseaux et la testostérone, conviendra aux personnes ayant des problèmes vasculaires et pour les hommes.

Lire aussi :

Pas de réponse pour “Ginseng rouge ou noir ? Quel ginseng coréen choisir ?”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.