Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Giradora : la machine à laver écolo

Le 13/12/17 par Alexlemaire

C’est une machine à laver un peu spéciale conçue par Alex Cabunoc et Ji A You, deux étudiants en design du « Art Center College of Design de Pasadena » en Californie. À la place d’un moteur électrique pour fournir l’énergie mécanique nécessaire à la rotation du tambour, ce sont vos jambes qui font le boulot !

GiraDora-pedal-powered-washing-machine-2

Zoom sur Giradora, la machine à laver à pédale

Les deux étudiants ont eu cette idée grâce au programme « safe agua » (eau potable) au Pérou. Sur place, ils ont remarqué que les femmes pouvaient passer jusqu’à 6 heures par jour pour laver manuellement leurs linge, pièce par pièce, dans une position courbée pouvant causer des troubles musculosquelettiques (TMS) dans le dos.

Très simple d’utilisation, la machine à laver Giradora fonctionne sans électricité : on remplit d’eau le tambour de la machine à laver miniature, on ajoute le linge puis la lessive. Ensuite, on recouvre la cuve d’un couvercle sur lequel on s’assoit, puis on active la pédale pour laver le linge.

Une fois le lavage terminé, on vide l’eau usée, et il ne reste plus qu’à remplir de nouveau la cuve d’eau pure pour rincer les vêtements et essorer le tout.

GiraDora-pedal-powered-washing-machine

Ce lave-linge a plusieurs avantages.

  • Faire du lavage du linge une tâche beaucoup moins pénible et plus rapide, car il n’y a qu’à s’assoir et pédaler.
  • Pas besoin d’électricité, donc idéal pour les régions qui ne sont pas reliées au réseau électrique et il permet de réduire la consommation d’électricité pour les foyers déjà reliés à ce réseau.
  • Réduire le gaspillage de l’eau, puisque la machine Giradora consomme 30 % d’eau en moins que le lavage à main.

Destinée pour être vendu dans les pays en voie de développement, son prix est de seulement 40 dollars. L’ambition de deux jeunes étudiants est de distribuer 150.000 unités d’ici cinq ans dans les pays d’Amériques du sud et en Inde, et ils ont commencé par la tester au Pérou. Une initiative comme on les aime chez consommerDurable : nous leur souhaitons bonne chance !

À lire aussi :

Pas de réponse pour “Giradora : la machine à laver écolo”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.