Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Les bûches de bois compressé ou bûches de bois densifié

Le 25/10/10 par cyrill.e

Eh oui, l’hiver arrive et cela se voit. Dans les magasins de bricolage, les appareils de chauffage (poêle à bois, poêles à pellets ou à granulés, radiateurs électriques :-( ) sont mis en avant tout comme les combustibles qu’ils nécessitent (pétrole, pellets, lignite…).
Et cette année, les bûches de bois compressé ou densifié semblent faire partie des combustibles les plus tendances car quasiment tous les magasins de bricolage les proposent (Leroy Merlin, Mr Bricolage…). Mais que penser de cette nouvelle offre ?

Bûches de bois densifié ou compressé

Qu’est qu’une bûche de bois compressé ou densifié ?

Il s’agit tout simplement d’une bûche de bois qui a été fabriquée généralement avec des résidus non traités de produits de scieries ou de l’industrie du bois (sciures, copeaux). Ces résidus sont agglomérés sans liant grâce à l’application d’une pression intense .

Quel tarif ?

Le prix du kWh de bois densifié est de +- 6,7 centimes d’euro pour un achat en gros.

Comparaison du prix des différentes énergiesPrix du kWh en centimes d’euro
Bois déchiqueté1,9
Bois en bûches1,8 à 4
Granulés de bois vrac4 à 5,7
Gaz naturel5,4
Fioul6,7
Buches densifiées achetées en grande quantité
6,7
Propane vrac10,6
Electricité11,9

Si l’on compare ce tarif à celui des autres combustibles, on se rend compte qu’il est plus élevé que celui des combustibles bois mais qu’il reste compétitif par rapport aux combustibles fossiles et surtout deux fois moins cher que celui de l’électricité.

Quels sont les avantages des bûches de bois compressé ?

Les buches de bois compressé présentent plusieurs avantages. Selon l’un des principaux fournisseur, Crepito, elles possèdent un rendement énergétique élevé, 4 fois supérieurs à celui des buches conventionnelles, ce qui permet de diminuer d’autant le volume de stockage.

Autre avantage, ces bûches sont fabriquées à partir de chutes de bois ce qui valorise au mieux le potentiel des arbres abattus.

Est-ce qu’une bûche dure longtemps ?

Dans le feu, une bûche de bois densifié brule généralement pendant deux heures. En fait, ces bûches ne sont pas vendues pour leur durée de combustion élevée mais plutôt pour leur qualité calorifique.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

Ce qui me plait vraiment dans ces bûches, c’est qu’elles sont fabriquées à partir de résidus de l’industrie du bois. En les achetant, il me semble que l’on contribue à une valorisation optimale du potentiel de la forêt. Si leur prix est relativement élevé, il demeure compétitif par rapports aux énergies fossiles et surtout par rapport à l’électricité.

Ceci étant dit, je ne les conseillerai pas aux personnes qui disposent d’un poêle qui permet d’accueillir de grandes bûches conventionnelles qui sont quand même beaucoup plus économiques.

Mais pour les personnes qui disposent d’un poêle aux dimensions restreintes et d’un faible espace de stockage ou qui réalisent du feu ponctuellement, pourquoi pas tester ce combustible.

En tous cas, si vous les avez testées, n’hésitez pas à partager votre avis en laissant un commentaire.

Poster un commentaire
  1. francois dit :

    Et pourquoi pas ne pas venir tester chez nous, on propose des packs d’éssai gratuit : 1 pack = 10 buches.
    Si ça vous plait vous revenez commander, sinon vous revenez à votre ancien mode de chauffage.
     
    Vous pouvez récupérer votre pack gratuit à Nimes ou à Marseille en vous rendant sur le site de wood-drive !

  2. Pascal B dit :

    Bonjour,
    Moi j’ai un poele à bois que je n’utilise qu’en période intermédiaire (printemps, automne, été parfois) car par ailleurs j’ai une chaudière gaz. Cela fait 12 ans que j’utilise les bûches densifiées de diverses origines et j’en suis particulèrement satisfait :
    - le bois densifié est plus facile à stocker, mais il faut le garder au sec (sinon il gonfle et se désagrège)
    - il encrasse moins le conduit en théorie, en tout cas pas plus que du bois bien sec, à condition de limiter la proportion de résineux.
    - il brule moins vite (pour un volume équivallent) qu’une buche classique (à condition de régler le poele moins fort), mais il prend effectivement du volume, il ne faut donc pas en utiliser de grandes quantités (1 buche à la fois).

  3. sly dit :

    Bonjour,
    J’utilise des bûches densifiée non pas rondes mais en forme de pavé (2,5kg la bûche). Cet hiver je me chauffe uniquement avec (maison de plein pied 100m² environ construite en 2011). Nous n’utilisons pas les radiateurs électriques. Tempérarture dans la maison environ 23°C dans la pièce où est situé le poêle et 20°C dans les chambres situées à l’opposées. Par les températures du moment -10 à -18°C les nuits nous avons 16°C dans la maison à 7h du matin après avoir mis deux bûches de nuits à 21h30 la veille au soir. Selon moi les bûches densifiées fonctionnent très bien elles durent environ deux heures au minimum. Ma femme arrive à les faire tenir 3 heures. Je stocke 1,5t dans mon garage le long d’un mur. Niveau manutention et encombrement cela n’a rien à voir avec du bois bûche. Question coût nous sommes dans notre région à 350€ la tonne de jour et 420€ les bûches de nuit. J’ai la chance d’avoir un revendeur près de chez moi. Je compte renouveler l’expérience l’année prochaine.

  4. jéjé dit :

    Je dispose d’un insert chez moi, et en ayant marre d’aller chercher le bois, de le payer une fortune, et de plus avec une mauvaise régulation de la température, trop chaud, trop froid !!!
    Je me suis décidé à tester ces fameuses buches calorifiques , avec plusieurs marques.
    Conclusion : une grosse daube, ca chauffe meme pas la vitre de l’insert, qu’on pourrait la toucher avec les doigts, j’ai tout jetter a la poubelle.
    L’écologie, je m’en tappe à vrai dire, j’ai donc investi dans une climatisation réversible, quel bonheur, économie divisé par trois, température régulée trés précise, et je n’ai plus qu’à appuyé sur un bouton, plus la climatisation l’été.
     

  5. margaret kondor dit :

    j’ai utilisé les buchettes compressées, c’est formidable,mais faites attention où vous commandez. En ce moment "biomass’ diffusion"est un site arnaqueur.
    Il encaisse mais ne livre pas!!!
    Soyez vigilants

  6. francky dit :

    Bonjour à tous, il faut testé différents fournisseurs avant d’acheter en gros. Pour la qualité, vérifier auprès du fournisseur que ce bois compressé est issu de bois de feuillus dur. Je vous conseille d’acheter une palette avec 75% de bûche de jour (chêne, 2h de combustion…) et 25% de bûche de nuit (écorce, 6h de combustion).
    Par exemple, je viens de trouver un fournisseur en gros qui fait le prix TTC au KILO (sans livraison): 0,3 euros le Kilo pour 850 Kg de bûche de jour et 0,7 euros le Kilo pour 204 Kg de bûche de nuit.
     
     

  7. choupi dit :

     pour comparer LES PRIX ET ENCRASSEMENT 
     prix buches:densifiée:;bois
     desifiée ecorse,
     densifiée chenes confirmer,
     garantie  densifier hetre,fibres de riz,ou aglo 

  8. choupi dit :

    pour lencrassement du pôle et du condui de cheminé
    un voisin a des gros problemes il utilise des buches densifiées de puit + de 2 ans avez vous des problemes? A  votre niveau merci de reponbre 

  9. christine dit :

    une précision :
    en grande distribution, vendue au pack, la bûche densifiée est évidemment plus chère (1,70 euros le kilo – si on se fie aux moyennes de prix actuelles)
    chez les fabricants, achetée en gros, quelques exemples dans ma région :
    0,24 euros le kg – 0,35 euros – 0,39 euros - 0,41 euros…
    prix difficiles à comparer car aucun conditionnement n’est le même

  10. christine dit :

    très intéressants, tous ces retours d’expérience !
    voici le notre
    Mode de chauffage : gros poêle à revêtement céramique, assez ancien mais efficace
    Bois bûche depuis 10 ans (1 corde et demie par hiver)
    Il y a deux ans, les bûches de bois densifié ont commencé à avoir la cote et j’ai voulu tester. A l’époque on en trouvait peu dans ma région.
    Test sur une petite quantité :
    Avantage : bien sec si on a la place de les stocker dans un endroit adapté – calibré pour un stockage facile – démarrage du feu facile – montée en température rapide
    Inconvénient : combustion très rapide – en tous cas dans notre poêle un peu dur à régler
    je suis très sceptique sur les mentions des fabricants  »durée 2heures » ou  »3  heures » !
    Conclusion : pour nous chauffer, il en faudrait d’énormes quantités et ça reviendrait bien plus cher que du chêne (ici on le paie 70 euros le stère en 33 cm)
    par ailleurs le densifié n’est pas adapté pour un réglage nocturne  »en continu »
    J’en achète parfois un ou deux paquets, on débite les bûches en rondelles pour allumer le feu. Très efficace et moins cher que les  »mini-cubes » en boîtes, mais quand même plus cher que… la bonne vieille cagette à récupérer au marché !
    Car il me semble que les prix du densifié ont pas mal augmenté. 
    Attention, en grande distribution, ils vont du simple au double !
    Exemple datant d’hier (si on peut citer des magasins) :
    6 grosses bûches à Bricomarché, 6,90 euros
    3 mini-bûches à Jardiland……. 8,90 euros !!!
    ça devient un peu du n’importe quoi…
     
     

  11. Patricia dit :

    Une question à propos de ces bûches compressées? Qu’en est-il de l’entretien des conduits et tuyaux? Est-ce que cela n’encrasse pas plus vite? MERCI

  12. RATRIMOARISONINA Hasina A. dit :

     Slt j’ai déjq fqit bequcoups d’essai avec de balle de riz, mais la methode de ,ésure n’était pas fiable pourriez vous me donner de méthode qu’on peut faire à la maison car nous n’avons pas des appareils de mésures,
    Merci
     

  13. sapkoutch dit :

    J’utilise depuis 2 hivers des buches densifiées (ce dossier sur ce même sujet est très complet je trouve) : pour moi, elles sont intéressantes parce qu’elles sont de qualité constante, vraiment très seches, permettent le démarrage quasi immédiat d’un feu (avec un 1/2 allume feu, ou avec 2 ou 3 petits bouts de cagettes). Elles sont faciles à stocker, complètement propre (je ne remène pas à la maison de petits insectes en meme temps que le bois). Quant à leur prix, je trouve ça finalement pas plus cher que le bois de chauffage : en fait j’ai utilisé une pallete et demi l’hiver dernier, sachant qu’une palette équivaut à 4 steres de bois. C’est donc finalement un peu moins de bois que ce que j’utilisais pour chauffer ma maison sur les années passées (avec le même poele bien sur). Je suis d’accord avec Cyrille, ce qui est interessant aussi, c’est qu’il s’agit de résidus de bois recyclés.

  14. socrina dit :

    j ai emmenager dans une maison avec comme chauffage des vieux convercteur electrique et un poele a bois ferme dans le salon
    je m aprete a acheter des buches compresse
    moi perso je trouve ca economique
    je suis seule avec 4 enfants et 59 euro la stere de bois impossible de sortir une telle somme
    il me faut au moins 8 stere voir plus
    472 euro a sortir d un coup aieeeeeeeeee
    pas possible aussi de couper mon bois
    j achete 5 euro les 8 rondin de bois compresse
    et 4 euro les 8 buche de nuit
    ca sera toujour plus economique que l ectricite
    a suivre
     

  15. sophie dit :

     Bonjour, j’utilise les buches de bois compréssées depuis prés d’un an maintenant. L’hivers dernier c’était pour chauffer notre maison encore non habitée et non finit afin que tous les matériaux stockés à l’intérieur tel que le placo ne prenne pas l’humidité la journée (la nuit étant destinée dans ce cas à la ventilation pour faire sortir l’humidité …). Bref, cet hivers, nous retentons l’expérience mais en habitant dans la maison. L’objectif est de l’utiliser en chauffage principal. Sur la tonne achetée l’année dernière, il doit nous rester à peu prés 250kg. Poutr avoir connu la bonne buche de bois traditionnelle en insert je dirais qu’il n’y a guère de comparaison avec de la buche compressée en poele. La gestion se fait différement pour un bon rendement. La chauffe est moins rapide au début mais plus constante et la diffusion de la chaleur continue même après combustion complète des buches. Je vous dirais quoi dans l’hivers pour savoir si je ne déchante pas trop vite, lol.

  16. Chris dit :

     Bonjour
    Nous avons un poele France turbo de 9kwh. C’est le seul chauffage de la maison. Nous voulons essayer les buche compressées, mais je me rends compte que les avis sont tres differents.
    Nous achetons dans notre region une stere de bois à 60 €. J’ai trouvé des buche à 350 € la palette d’une tonne livrée.(diametre 8à9 cm) chez http://www.brazeco.com 
    Cela represente en montant plus de 5,5 stere de bois. Nous passons 8 steres de bois par an. 
    Mon idee : à part le gain de place, je ne suis pas convaincu de d’effectuer de reelles économies !
     
     

  17. kouchki dit :

    Bonjour,
    l’année dernière j’ai testé 1,5 T de buches compressé apres plus de 10 ans de buches en bois classique. mon retour est le suivant :
    le pouvoir calorifique annoncé sur beaucoup de site est loin d’etre vrai.  il ya plusieurs qualité. j’ai utilisé un marque fabriqué dans les pays de l’est c’est de la daube. ca vaut pas du tout les buches en bois.  pourtant je l’ai payé 320 euros la tonne.
    un conseil : testez  en petite quantité d’abord avant d’acheter du gros.
    à bientôt.
     

  18. kenny dit :

     Bonsoir,
    j’ai utilisé des buches comprimées (ou compressées??) et en effet, elles ont un peu grossies… mais ca restait dans le poele…  :) en meme temps qu’elle gonflait, elle brulait… donc le volume n’a pas tant augmenté…
    sinon… oui ca chauffe… ca fait de tout petit copeaux (comme si on brulait de l’herbe seche…) donc oui ca chauffe à un instant donné, mais si on remet rien… ca ne chauffe plus… ca n’est pas comme une bonne braise qui elle va se consommer tout doucement en fin de feu…
    voila pour mon expérience avec ces buches…

  19. marie-paule dit :

    bonjour,
    je viens de faire l’essai de buches compressées dans un petit Godin rond de 5 KW, c’est une catastrophe, les buches une fois dans le poele gonflent et triplent leur volume, j’ai failli mettre le feu, heureusement le vendeur est revenu dans les 10 minutes.
    finalement il a tout repris, mais j’ai eu la peur de ma vie, alors faites bien attention,je pense que cela ne convient pas à tous les poêles,
    quelqu’un a-t-il eu ce genre de problèmes 

  20. michel dit :

    Bonjour;
    je viens (ce week end) de m’intéresser aux buchettes de bois densifiées pour utilisation en chauffage d’appoint dans un poêle récent; Effectivement le pouvoir calorifique est intéressant. en parcourant divers fournisseur, on arrive à 210 € les 3 stères (soit une corde) et dans le même temps la corde de bois "classique" chêne notamment est aux environs de 200 € également… Avec un PCI annnoncé de 4580 kwh/t, qu’en est-il du bois sec "classique" type chêne ?

  21. catherine dit :

    Bonjour,
    Ns consommons 8 stères de chênes par an à 55 euros la stère.
    Ns utilisons une cuisinière et un inser.
     Ns aimerions savoir  quel est l’interêt économique à utiliser des buchettes avant de passer une très prochaine de bois.

  22. cyrille dit :

    La consommation de bûches est-elle importante ?

  23. nanouette dit :

    Super rendu calorifique, avant il faisait entre 17 et 18 ° dans la maison maintenant 20°.

  24. cyrille dit :

    Merci "Julie de Boisonline" ;-) pour vos précisions.

  25. Bonjour Cyrille,
    Concernant l’allumage, cela fonctionne comme une bûche traditionnelle : il n’est pas utile de briser la bûche.  Il faut préparer un lit de braises en allumant de petits morceaux de bois sec et/ou du papier puis y poser votre bûche de bois densfié. Une seule bûche à la fois suffit pour optimiser la diffusion de chaleur.

  26. Kenny dit :

    Merci pour les infos… je vais essayer on verra ce que ca va donner.

  27. cyrille dit :

    Merci Julie pour vos précisions. Et concernant l’allumage, en savez-vous plus ?

    Il me semble qu’il est possible de les allumer directement ? Il suffit pour cela de dechiqueter une partie d’une buche ?

  28. Ce sont les granulés qui contiennent des feuillus et des résineux (veiller à bien avoir une faible proportion de résineux pour ne pas encrasser vos équipements). Les bûches elles sont constituées de feuillus.

  29. cyrille dit :

    Bonjour Kenny,

    je vais me renseigner et je vous tiens informé.

  30. Kenny dit :

    Bonjour,
    J’ai cependant plusieurs questions:
    - les résidus de l’industrie du bois… ok mais on a donc dans ces buchettes de bois… tous les bois… aussi bien du chene (qui va chauffer fort) que du pin… (qui encrasse le tuyau de cheminée…) vrai ou faux??
    - est que l’on est toujours obligé de faire un lit de cendre ou alors on peut simplement allumer la buchette pour que ca chauffe??
    Merci pour les indications…. je pense que je vais essayer pour assouvir ma curiosité…

  31. Marie a raison lorsqu’elle parle d’un stockage au sec, mais il est possible de se faire livrer en bois compressé à plusieurs reprises au cours de l’hiver sans surcoût de livraison.

  32. cyrille dit :

    Bonjour Yann,
    merci beaucoup pour toutes ces précisions. Je trouve que c’est vraiment intéressant. En fait, avec votre description, je me rend compte qu’on est loin de l’image un peu passéiste du bois et le chauffage au bois est particulièrement actuel et flexible (programmation, gestion par téléphone etc..).

    J’espère en tous cas que ce nouveau mode de chauffage vous donnera satisfaction en fin de saison.

    Je serai content d’avoir un petit bilan.

  33. Yann dit :

    PS. Nous avons un peu testé jusqu’ici, cela semble satisfaisant, mais nous ne maîtrisons pas encore complètement le fonctionnement (programmes ou mode auto…), et il n’a pas encore fait vraiment froid, mais je pense que l’on sera contents du changement … en plus il y a un gain de place certain!

  34. Yann dit :

    Bonjour Cyrille,
    Pour un vrai retour d’expérience, je verrai à la fin de l’hiver, en termes de consommation surtout.
    Le changement n’a, pas été très compliqué, nous avons fait faire l’installation pour bénéficier du crédit d’impôts. Le raccordement hydraulique n’a pas posé de soucis, puisque déjà existant, il a quand même fallu retuber le conduit qui était de section trop importante.
    Le choix s’est porté sur le modèle ego hydro de chez MCZ de 11-12KW de puissance nominale.
    Nous fonctionnions jusque là avec un insert/chaudière de 14kw à bois comme seul chauffage, et cela était contraignant pour plusieurs raisons:
    - j’ai un peu sous dimmensionné mon ballon-tampon, donc, lors des grands froids, il aurait fallu me lever à 4h du matin pour refaire une flambée.
    - pour obtenir une température correcte dans les chambres, nous avions des surchauffes dans la pièce de vie (7kw sur l’eau et 7kw en convection, sans possibilité de réglage), donc 23-24° dans la salle pour 18-19 dans les chambres.
    Maintenant, nous allons pouvoir, soit laisser le poêle gérer tout seul en fonction de la sonde ambiante ET de la température de l’eau, ou bien le programmer pour qu’il se lance avant de rentrer du travail par ex. ou lorsque nous partons le week end pour qu’il ne chauffe que pour notre retour. (il y a même la possibilité de rajouter un module "carte SIM" pour le déclencher avec un SMS, mais cela coûte cher…). Il est également possible de définir la température souhaitée sur l’eau, et le poêle se coupe automatiquement ou ralentit la combustion en fonction.
    Cela nous évitera de rentrer dans une maison où il ne fait plus que 10° après une semaine d’absence…. (ce que nous avons trouvé vraiment embêtant pour les enfants!)
    Nous pourrons faire un vrai bilan à la fin de l’hiver!

  35. lamarie dit :

    pour ma part je pense qu’il faut penser aussi au stockage. autant pour les buches conventionnelles un abri suffit mais pour les buches compressées il faut que ce soit bien sec. Il faut donc posseder un tel endroit si on veut acheter un gros stock de buches compressées afin de beneficier d’un prix interessant

  36. cyrille dit :

    Bonjour Yann,

    merci beaucoup pour votre témoignage, c’est très intéressant. Je suis curieux d’avoir votre retour d’expérience par rapport au poêle à pellets.

    Est-ce que le passage au poêle à pellets à été compliqué ? Quel poêle avez-vous chosi ? Avez-vous commencé à vous en servir  et si c’est le cas, êtes-vous plutôt content du résultat obtenu ? Est-ce que la fonction programation vous semble utile ?

  37. Yann dit :

    Bonjour,
    Pour avoir testé ces buches compressées 2 hivers de suite, mon impression reste mitigée: effectivement, le pouvoir calorifique est très élevé, il reste peu de cendres, et cela permet d’exploiter au mieux les déchets de feuillus.
    Par contre, les durées de combustion annoncées sont largement surestimés (sauf peut être pour les bûches d’écorce, mais dans ce cas le pouvoir calorifique est beaucoup moins élevé), et au final, l’utilisation exclusive de telles bûches doit revenir à très cher. Du coup, je ne m’en suis servi que pour l’allumage de bûches de bois, voire de temps en temps pour "booster" une flambée, sachant que l’insert/chaudière que nous utilisions était l’unique moyen de chauffage.
    Nous avons changé cet hiver pour un poêle/chaudière à pellets, et je pense que, comme le rendement de l’appareil est supérieur, et que ce système va nous permettre d’éviter des surchauffes dans la pièce de vie, le surcout éventuel du pellet ne sera pas si élevé par rapport au bois bûche… à suivre!

  38. Frédéric wetzel dit :

     Bonjour Cyrille, je pense aussi que ces petites bûches sont bien adaptées au petit poêle et pour un allumage de temps en temps, c’est idéal elle chauffe très vite! Pour mon poêle de masse, ça reviendrait plus cher, ayant décidé de n’utiliser que le bois comme moyen de chauffage, il est plus rentable d’acheter le bois non débité et d’investir dans une tronçonneuse comme je l’ai fait ,en effet 1 stère de bois’"chêne qui provient des déchets de menuiserie en longueur de 2 m" coûte 25 euros si je vais l’acheter en Belgique.

  39. cyrille dit :

    Bonjour Frédéric,

    Une nouvelle fois, merci pour tes précisions. :-) C’est vraiment sympa :-)

    Que penses-tu de mon avis sur les bûches, "plutôt adaptées aux personnes qui disposent d’un poêle aux dimensions restreintes et d’un faible espace de stockage ou qui réalisent du feu ponctuellement", nottament à cause du prix.

    De ton coté, à quelle "type de personne" tu les conseillerais ? Est-ce que tu penses qu’elles sont adaptées aux poêles de masse ?

  40. Frédéric wetzel dit :

     Bonjours Cyrille, j’ai testé l’année dernière par curiosité ces bûches de bois compressé et, je peux affirmer que le pouvoir calorifique est largement supérieur aux bûches classiques. Pour mon gros poêle, ce n’est pas nécessaire, mais j’ai essayé simplement pour l’expérience.
    Je trouve formidable de valoriser les déchets de menuiserie.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.