Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Dentifrice en tube ou alternative écolo ?

Le 27/09/11 par Vincent.F

Une nouvelle expérience inédite pour moi : j’ai testé l’ethifrice de Lush, le dentifrice en pastille !

Pourquoi remettre en question les dentifrices en tube ?

L’emballage du tube :

Le dentifrice en tube, c’est un emballage en carton, plus un emballage en plastique et aluminium (souvent) et un bouchon. C’est donc beaucoup d’emballage gaspillé pour un seul produit.

La perte de produit :

C’est aussi un gaspillage du produit, puisqu’il reste toujours du dentifrice dans le tube lorsqu’on s’en débarrasse… à l’échelle d’un individu ce n’est pas énorme mais appliqué à la consommation mondiale, depuis le premier tube créé par Colgate en 1886…  ça commence à chiffrer !

(Voir la consommation de tubes de dentifrice en France )

Les parabènes :

De plus, la composition du dentifrice en tube, c’est notamment : de l’eau, donc des bactéries, donc des agents antibactériens, et donc des conservateurs tels que les parabènes.

Les messages peu rassurants :

Sur mon tube de Signal, apparaît la mention :  » utiliser une quantité de dentifrice de la taille d’un petit pois sous la surveillance d’un adulte afin d’en minimiser l’ingestion. En cas d’apports de fluorures provenant d’autres sources, consultez un médecin ».

 Le problème (enfin je me trompe peut-être… c’est qu’il me semble que les fluorures sont présents un peu partout (dans l’eau de boisson et dans les aliments en plus ou moins grande quantité, et qu’il ne faut pas en abuser)… Enfin, je me souviens bien de ma mère qui me disait petit de ne pas avaler le dentifrice 😉


La petite cuisine :

Me renseignant donc sur les alternatives au dentifrice en tube, j’avais vu sur pas mal de forums des avis divers sur l’usage de l’argile, du Perblan, voire du savon d’Alep…. Les conclusions tendaient vers certes, un coté écologique indéniable, mais souvent, les utilisateurs émettaient une réserve quant au goût.

N’étant pas prêt à me lancer dans la confection de ma propre pâte à dentifrice, je me suis intéressé à ce nouveau produit proposé par Lush : l’éthifrice…

L’alternative qui s’inscrit avec cohérence dans la démarche de la marque :

La marque Lush propose des cosmétiques frais et faits mains à base de produits bio, sans produits d’origines animales et donc non testés sur les animaux… le tout dans des emballages recyclables (et recyclés ?) et dans le respect du commerce équitable.

Pas de gaspillage :

L’emballage est réduit à sa plus simple expression : une boite en carton recyclable, d’environ 7x3cm.

Contenu : 40 pastilles dentifrice blanches, composées de bicarbonate, de crème de tartre, de kaolin (argile chinois), et des huiles essentielles (de menthe pour celui que j’ai essayé).


Emballage, produit, démarche… très bien pensés !

Que du naturel :

Pas ou très peu d’eau, donc pas de bactéries, donc pas de conservateurs…

Le test des pastilles dentifrice :

On croque la pastille, qui ne fond pas instantanément, on mouille un peu sa brosse à dent, on frotte ses dents comme d’habitude… ça mousse, la sensation de fraîcheur est bien là, le parfum (à la menthe, léger) est beaucoup moins fort que celui des dentifrices industriels (qui piquent parfois la langue au bout de quelques minutes de brossage).

On recrache ! ce n’est pas parce que c’est bio que les gourmets apprécieront 😉

Un super produit ! Question parfums, il doit y avoir des expériences à faire : wasabi, ou clou de girofle notamment, j’avoue que je ne me sentais pas spécialement téméraire à ce point 😉 Mais pourquoi pas, il y a bien des dentifrices à l’anis 🙁

Le bémol… que l’on peut relativiser :

Le prix : 3,45€ pour une boite de 40 pastilles.  A raison de 2 brossages par jour, ça fait 20 jours avec une boite (si on ne perd pas de pastille dans l’évier !). Pour le même prix, j’aurais tendance à dire que 2 tubes de dentifrice (le mien me coûte 1,75€ je crois) vont durer facilement 2 mois…

Mais la démarche semble très honnête, le produit est fiable (je vous préviendrai si je deviens allergique à la viande, promis) et constitue une alternative solide.

Le prix peut refroidir un peu les consommateurs, mais par exemple lors d’un voyage, l’aspect gain de place couplé à absence de risque d’explosion de tube dans la trousse de toilette peuvent créer les conditions idéales pour un essai.

Custom Freddy Mercury ?

Avis aux cuisiniers !

Si vous avez confectionneé votre propre pâte à dentifrice, faites nous part de votre expérience !

*

En savoir +sur les dentifrices :

Poster un commentaire
  1. […] de mon évier ) … et pour le dentifrice solide Lush pas trop envie puisque non bio (même si certains aiment) donc à de prochaines pour de nouvelles aventures buccales (non, non, vous n’avez pas pensé […]

  2. do30 dit :

     je les coupe personnellement en 2 pour augmenter la longevite de la boite. La quantite est bien suffisante pour un brossage

  3. Annie dit :

    Bonjour, je conseille à tout le monde le livre Créez vos cosmétiques bio de Sylvie Hampikian pour des recettes de pratiquement tous ce que vous avez besoin pour vos soins cosmétiques. C’est le seul livre que vous aurez besoin car l’auteur dédie la première moitié du livre aux propriétés des ingrédients, ce qui vous donne les connaissances nécessaires pour fabriquer vos produits à partir de bases de recettes infiniment adaptables à vos besoins personnels avec ingrédients accessibles dans l’autre moitié du livre.
    Pour 50 ml de pâte à dentifrice, il faut mélanger 6 cuillères à soupe d’argile blanche avec 40 ml d’eau ou d’eau de menthe, 4 pointes de couteau de bicarbonate de soude et 8 gouttes d’huile essentielle de menthe douce. Ne pas utiliser une cuillère en inox car l’inox rend l’argile inactive. Si vous le souhaitez, 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse la préserve bien. Garder la pâte à dentifrice dans un petit pot en verre avec couvercle et y tremper votre brosse à dents ! Avec de bonnes habitudes et la confirmation d’une visite chez le dentiste, mes dents sont en bonne santé !

  4. Vincent.F dit :

    Oui j’ai entendu parler de ce produit, le seul point « contesté » sur les forums est que la poudre est très volatile. A quand le Perblan en pastille 😉 ?

  5. Béa dit :

    Certaines marques comme Perblan font des dentifrices en poudre bio.
    Testée celle au citron : léger, peu cher, efficace et dure plus longtemps que ces fameuses pastilles, quoi demander de plus 🙂

  6. Vincent.F dit :

    Oui, en lisant votre commentaire je me rends compte que ma syntaxe n’était pas très précise à cet endroit de l’article!
    C’est vrai qu’en lisant la charte de la marque ils précisent que « des produits synthétiques sans danger pour la santé » peuvent être utilisés dans la composition des produits, mais aussi que l’un de leurs objectifs est de lister de manière claire les ingrédients utilisés.
    Et de conclure ainsi leur charte : « nous croyons au droit de se tromper, de tout perdre et de reprendre à zéro »…
    Ici, les ingrédients composant l’ethifrice et listés comme « surs » sont : Phosphate dicalcique dihydraté, bicarbonate de soude, lauroyl sarcosine et saccharinate de sodium. Après une recherche sur internet, ce sont effectivement des composants non dangereux pour la santé, mais synthétiques…
    En tout cas leur marketing est solide…
    Alors où trouver un produit 100% bio et emballé de façon cohérente (sans tube en plastique/alu)??

  7. Gus dit :

    Merci pour cet article Vincent.
    MAIS, ce n’est PAS parce que Lush ne fait pas de tests sur les animaux qu’ils ont des produits bio et purement végétal. Ils utilisent en effet des produits pétrochimiques dans certains de leurs produits, ils ne sont pas 100% végétaux.
    Je n’ai pas encore essayé leur dentifrice, mais après ton article je vais peut-être le faire.
    Quoiqu’il en soit, de nombreuses marques bio, style Weleda, proposent des dentifrices 100% végétal à base d’argile et huiles essentielles, et en tube, pour 4-6 euros.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.