Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Défi du mois : entretien non-toxique de la salle de bain

Le 22/01/13 par Vincent.F

Des usages du bicarbonate de soude dans la salle de bain

Puissant, efficace, et peu onéreux, NaHCO3, le bicarbonate de soude, est une poudre granuleuse que l’on déniche au rayon alimentaire en magasin, grande surface ou même dans l’épicerie du coin. Fongicide, abrasif doux, soluble dans l’eau et non inflammable, il est également biodégradable et non toxique. Son action est désodorisante, détartrante, récurante, nettoyant.

Il peut servir d’adoucissant pour le linge et de produit d’entretien des canalisations. Ce produit miracle peut même être utilisé en soin cosmétique, pour les bains de bouche, la confection de son dentifrice maison ou de son déodorant. Nous verrons cela plus tard. Autant d’usages pour lesquels il est pourtant suggéré de posséder plusieurs produits spécifiques.  (Le bicarbonate de soude, la poudre à tout faire écolo)

 

Nettoyage, détartrage de la baignoire et entretien de sa canalisation

Plutôt que d’utiliser trois produits spécifiques et toxiques, il est possible de réaliser un entretien rapide, devant être régulier (2 à 3 fois par mois), muni simplement de bicarbonate de soude et de vinaigre d’alcool.

La baignoire, avant. Saleté normale. Nous sommes trois à l'utiliser.

Un fin dépot de saleté et quelques traces de calcaire sur les joints. Vinaigre d'alcool et bicarbonate, en plus de nettoyer, détartrent également. Un entretien régulier avec ces produits permettra d'éviter l'accumulation du calcaire sur les joints.

Plusieurs modes opératoires sont possibles : vous pouvez saupoudrer un peu de bicarbonate de soude sur la surface de la baignoire, verser un peu de vinaigre d'alcool directement dessus, laisser agir 20 minutes, aérer la pièce puis frotter et rincer. C'est sûrement la meilleure méthode.

La réaction est immédiate : le vinaigre et le bicarbonate de soude produisent une mousse (très contrôlable) et une odeur assez forte de vinaigre. Laisser agir 20 minutes.

Résultat ! Baignoire blanche, traces de calcaires disparues de l'inox du robinet. Vous noterez qu'il y a plus de reflets comme dans les pubs 🙂

Les reflets ne sont pas l'office de Photoshop !


Durée :
30 minutes (dont 20 mn d’action seule des produits).

Coût minime : le bicarbonate de soude coûte de 2 à 4 euros pour 500g à 1 kg, en fonction du lieu d’achat. Pour le nettoyage de cette baignoire, j’ai utilisé un verre à eau (15cl de contenance). Quant au vinaigre d’alcool, on le trouve bien souvent à moins d’un euros le litre. J’ai du utilisé ici environ la même proportion de vinaigre : 15 cl.

Avantages collatéraux : c’est vrai on parle souvent des dommages mais ici, c’est l’inverse : en plus d’être nettoyée et détartrée, les canalisations ont été assainies par le passage du bicarbonate et du vinaigre. De même, les joints bordant la baignoire ont été exposé à ces produits, ce qui vaut pour de l’entretien régulier contre l’accumulation de calcaire en ces endroits…

 

 

 

 

Au prochain rendez-vous, nous verrons les usages d’autres produits écolos, pour diverses applications d’entretien dans la salle de bain.

*

Sur l’entretien ménager écologique :

Pas de réponse pour “Défi du mois : entretien non-toxique de la salle de bain”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.