Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Faire soi-même ses cubes de bouillon

Le 11/03/16 par Pauline Petit

On utilise souvent sans y penser les bouillons pour parfumer sa soupe. Toutefois, ils contiennent des produits peu conseillés pour la santé, comme l’huile de palme ou le sel. Le fameux petit cube à la marque rouge et jaune contient 67,8 g de sel pour 100 grammes. Si l’on met deux cubes comme indiqué sur le paquet, on parvient déjà au-dessus des quantités de sel requises par jour et par personne.

C’est pourquoi on peut essayer de faire ses propres cubes de bouillon pour parfumer une soupe. Voici deux recettes pour faciliter votre quotidien et manger plus sainement.

Les cubes sont conservés au congélateur dans des bacs à glaçon. A chaque fois que l’on souhaite faire une soupe ou un plat mijoté, il suffit de sortir un ou deux cubes des bacs à glaçon.

Comment faire un bouillon aux herbes soi-même

  • Mettez dans un mixer un grand oignon
  • Deux gousses d’ail pelées
  • Un petit bouquet de ciboulette et un de persil
  • Un poivron
  • Deux cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Une cuillère à soupe de vinaigre blanc
  • Une pincée de sel
  • Mixez

Après avoir obtenu une mixture homogène, mettez dans un bac à glaçons et au congélateur.

recettes-bouillon-epices-legumes

Comment faire un bouillon de légumes soi-même

Je recommande :

  • Un ou deux oignons
  • Deux têtes d’ail
  • Trois branches de céleri
  • Deux carottes
  • Un poireau (avec le vert)
  • Du persil
  • Du romarin, dans un litre d’eau bouillante, pendant une heure

Toutefois, on peut aussi utiliser des tomates si c’est la saison. Salez, poivrez, ajoutez des épices à votre convenance (thym, cumin, ou même citronnelle).

Filtrez le bouillon et mettez-le dans des cubes de glaçon.

Attendez qu’il refroidisse avant de les mettre au congélateur. Vous pouvez ensuite bien entendu manger les légumes tels quels ou dans une recette.

Pas de réponse pour “Faire soi-même ses cubes de bouillon”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.