Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Comment faire pousser un moringa ?

Le 15/10/16 par Severine Bascot

Originaire d’Inde et de certaines régions d’Afrique, le moringa pousse rapidement dans les climats arides et chauds, mais il peut toutefois tolérer des températures allant jusqu’à -18 °C pendant de courtes périodes de temps. Un arbre à privilégier dans les régions du sud, donc.

moringa, semis, bouture

Comment faire pousser un moringa chez soi ?

Tout d’abord, le moringa a besoin de beaucoup de soleil, de chaleur et d’eau pour prospérer : il faut donc pensez à un endroit où votre arbre obtiendra la meilleure exposition au soleil. Choisissez un emplacement baigné de lumière, avec un sol sablonneux et bien drainé, afin d’éliminer les excès d’eau et de faciliter les échanges gazeux entre l’atmosphère et les particules du sol. Penser à lui donner suffisamment d’espace pour que les branches puissent s’étendre.

Semis

graines, semis, moringa

Graines de moringa © Books for Life (CC BY-SA 2.0)Flickr

Ouvrir une gousse de moringa et faire tremper les graines qu’elle contient dans un bol d’eau pendant au moins 24 heures, afin d’accélérer la germination. Égoutter les graines et enlevez l’enveloppe extérieure (pulpe).

Préparer un mélange de trois parts de terreau et d’une part de sable et remplir un pot de semis. Semer les graines à 7 mm de profondeur et recouvrir légèrement. Arroser et disposer le pot dans un endroit chaud (21°C minimum).

Continuer à arroser fréquemment : le sol doit rester humide mais pas détrempé. La germination a généralement lieu 5 à 12 jours après le semis. Déplacer alors le pot dans un endroit ensoleillé, et continuer l’arrosage jusqu’à ce que les plants développent leurs deux premières paires de feuilles.

Transplanter alors les plants dans un pot plus large ou directement dans un lit de jardin, si le climat extérieur est chaud et bien ensoleillé presque toute l’année.

Bouture

moringa, fruits, pousses

Noni Fruit © Krish Dulal (CC BY-SA 3.0) via Wikimedia Commons

Pour certains qui possèdent déjà un moringa ou qui connaissent un heureux propriétaire de cet arbre de vie, la bouture est un moyen facile et rapide : la croissance et la floraison sont plus rapides qu’avec les semis et l’arbre issu de la bouture conservera toutes les qualités de la plante mère.

Quand l’arbre mère a cessé de produire ses fruits, il s’agit de couper les branches pour que de nouvelles pousses puissent prendre place : ces branches sont excellentes pour la multiplication par boutures.

Il suffit de faire une bouture d’au moins 3 cm de diamètre sur 60 à 80 cm de long ; le bas de la branche peut être coupé à un angle de 45°, afin d’exposer une plus grande surface au sol. Placer cette bouture dans un trou d’environ 20-25cm de profondeur et remplissez-le avec un mélange de terre, de sable et d’engrais de compost (le fumier est très bon). Tasser fermement autour de la base de la bouture en formant un léger dôme à la base de la bouture afin que l’eau ne touche pas la tige du nouvel arbre. Arrosez généreusement et ce, régulièrement, sans noyer la bouture dans l’eau. De nouvelles feuilles apparaîtront très vite.

Feuilles, gousses, bourgeons, fleurs et graines… Tout peut être consommé, et offrir des effets presque miraculeux pour la santé. Garder donc toujours des sécateurs à portée de main, car plus on le taille, plus le moringa grandit vite.

À lire aussi :

Illustration bannière : Jeune plant de moringa – © Rusty Clark – On the Air M-F 8am-noon (CC BY 2.0) Flickr

Pas de réponse pour “Comment faire pousser un moringa ?”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.