Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Sauvez le climat, interdisez les ampoules à incandescence !

Le 23/05/07 par belinunda

Source Greenpeace

« Dans les ampoules à incandescence, 90% de lélectricité utilisée est perdue en chaleur. LUnion Européenne devrait instaurer des standards defficacité énergétique garantissant que les ampoules soient économes et respectueuses du climat.

Certains membres du Parlement Européen partagent cet avis et ont initié une Déclaration Ecrite appelant l’Union Européenne à interdire les ampoules à incandescence, énergétiquement inefficaces. Pour être officiellement approuvée, cette déclaration doit être signée par 400 membres du Parlement d’ici au 10 Juin 2007. »

Pour inviter les députés Français à signer, Greenpeace vous propose de signer la cyber-pétition ci-après :

http://write-a-letter.greenpeace.org/233

Poster un commentaire
  1. Pascale dit :

    Comme de toute façon maintenant pour y voir clair il faut mettre 3 ampoules (qui diffusent une lumière pisseuse) au lieu d’une seule auparavant, je ne vois pas très bien où est le gain. on n’y voit plus rien, on se fatigue les yeux et du coup c’est mauvais pour eux (les yeux). Marre du dikta écolo-bobo !!

  2. belinunda dit :

    C’est vrai que cela a un coût, à l’investissement, mais un ménage qu’il soit en difficulté ou non fera des économies considérables en achetant des ampoules à économie d’énergie.  Le surcoût des ampoules à économie d’énergie sera largement compensé par les économies d’électricité. Il me semble que faire acheter des ampoules à incandescence, c’est contribuer à faire perdre de l’argent aux familles et donc au final contribuer à diminuer leur pouvoir d’achat.

  3. belinunda dit :

    Je pense qu’il faut savoir resté objectif par rapport aux éléments qui sont donnés par le Criirem. Si je reprends ce qui est inscrit sur leur site :

    « Rayonnements des ampoules basse consommation
    Pierre Le Ruz

    L’expérimentation, menée par les scientifiques du (riirem et d’Arca Iberica (Espagne), et réalisée en chambre anéchoïque avec différentes lampes, de marques et puissances variées, montre que les ampoules fluocompactes, (appelées aussi lampe basse consommation, abrégé LBC), sont, dès lallumage, à l’origine d’importants rayonnements radioélectriques… Alors que les ampoules à incandescence nen émettent pas ! Les champs détectés autour des LBC allumées atteignent, à 20 cm, entre 180 V/m et 4 V/m pour des puissances allant de 20 à 11 Watts. Il faut attendre 1 mètres pour retrouver une valeur de 0,2 V/m, correspondant au bruit de fond radiofréquences ambiant. »

    Globalement, il n’y a pas de danger à plus d’un mètre. Ces ampoules ne sont elles pas situées dans la plupart des cas à plus d’un mètre de nous? On met quand même rarement nos têtes près d’une ampoule, cela ne sert à rien… Pour ma part, je reste aux ampoules à économie d’énergie car toutes sont à plus d’un mètre de moi et elles me font faire des économies.

    D’autres part, les ampoules à incandescence sont elles recyclables ? Non !! Les ampoules à économies d’énergie, elles, le sont. C’est un avantage important. Ce qu’il faut donc, ce n’est donc pas les supprimer mais favoriser leur recyclage c’est à dire penser à les amener à la décheterie ou au magasin losrqu’on va en acheter d’autres équivalentes.

  4. fardet dit :

    Pour des informations complètes sur les dangers des lampes fluocompactes voir un article du CRIIREM sur le site génération bio, c’est assez édifiant…
    J’utilisais encore depuis peu ces lampes en pensant faire un geste pour l’environnement seulement le mercure qu’elles contiennent et les rayonnements radioélectriques (très important surtout si on en est proche) qu’elles émettent m’ont fait changer d’avis et je suis revenue aux bonnes vieilles ampoules. De plus la mésinformation sur les gaz toxiques qu’elles contiennent contribue à une pollution importante puisque moins de 10% sont collectés et retraités!!!
    Je vous avoue que je reste sur le cul et je suis vraiment écoeurée de n’avoir pas été informé plus tôt sur les méfaits des lampes à basses conso!!!

  5. belinunda dit :

    Même en fin de soirée, en été les soirées sont longues ?…
    Enfin ce n’est pas très important, je conserve l’avis donné précédemment.

  6. bernie dit :

    En été, il fait grand jour, pas besoin d’éclairage !

  7. bernie dit :

    Ni l’UNEP, pas plus que les fabricants de lampes basse consommation ne font un bilan thermique exhaustif de l’habitat. Les économies annoncées sont basées uniquement sur les consommations comparées des ampoules. Ceci est très incomplet, et pour le moins exagéré.
    En hiver, dans une pièce à chauffage régulé, l’économie d’une lampe basse consommation est quasi nulle
    (elle est nulle dans le cas d’un chauffage électrique régulé).
    En été (surtout depuis le passage à l’heure d’été), le coût de l’éclairage est le moindre de mes soucis.

  8. belinunda dit :

    Je ne partage pas votre point de vue sur les lampes à incandescence. Ainsi, daprès l’Unep, si l’ensemble de la planète utilisait des lampes à économie d’énergie, lémission de 470 millions de tonnes de CO2 serait évitée, soit près de plus de la moitié des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto

    Il me semble qu’un dégagement de chaleur, sil peut avoir son utilité, en période hivernale, ne lest pas forcément en été De plus les lampes sont généralement en hauteur, la chaleur monte, et donc lespace chauffé par les lampes nest pas celui occupé par les habitants dune maison ou dun appartement

  9. bernie dit :

    Les ampoules basse consommation ne sont pas si économiques à l’usage que ce que prétendent leurs fabricants. Si les bonnes vieilles ampoules à incandescence émettent plus de chaleur que de lumière, elles contribuent aussi à chauffer l’habitat. L’économie d’éclairage d’une lampe basse consommation est ainsi en grande partie anéantie par le surcout de chauffage. Le plus souvent, c’est le chauffage central régulé qui fonctionne davantage. Le retour sur investissement d’une lampe basse consommation est ainsi beaucoup plus long… ou bien même hypothétique…

  10. Sambinomio dit :

     

    Il y a environ 5 ans
    que j’ai remplacé chez moi la totalité des ampoules a incandescence par des
    ampoules à économie d’énergie . Je suis très content sur le plan de l’économie,
    car elles sont très fiables (je n’ai jamais eu à en remplacer une seule encore)
    et puissantes, et je les trouve agréables pour un éclairage de proximité (très
    peu de chaleur dégagée).

    Par contre, ce n’est que récemment que j’ai été mis en garde sur le danger lié
    au mercure que contiennent les ampoules basse consommation. Je me rappelle d’avoir nettoyé des débris
    d’une lampe tombée par terre et cassée sans autre précaution particulière
    (balayette, aspirateur…) alors qu’en faisant ceci il semblerait que j’ai facilité l’inhalation du mercure.
    Il semblerait que le nettoyage de ce genre de débris d’ampoules basse conso doit se faire plutôt avec
    un chiffon mouillé pour éviter toute dispersion de poussière de mercure dans
    l’air.

    Je suis un peu fâché de ne pas avoir trouvé ce genre d’indications depuis le début,
    directement auprès du produit lui même, dans l’emballage des ampoules par exemple..

  11. belinunda dit :

    Bonsoir Mag,

    vous avez raison de souligner que les ampoules fluocompactes (à économie d’énergie) doivent être amenées à la déchèterie. Je trouve que c’est un autre avantage des lampes à économie d’énergie, elles sont recyclables, contrairement aux lampes à incandescence qui ne le sont pas. Et je pense que les déchèteries doivent d’ores et déjà accepter les ampoules fluocompactes usagées. Savez-vous aussi qu’en vertu de la loi sur les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), si vous achetez une nouvelle ampoule à économie d’énergie et que vous ramenez votre ampoule usagée du même type, le magasin où vous allez réaliser votre achat est obligé de reprendre votre modèle en fin de vie ?

    http://www.consommerdurable.com/comment-recycler-vos-dechets-electroniques#comment_1

  12. Mag dit :

    Je trouve dommage, qu’une fois de plus en France, on met la charrue avant les boeufs…
    Les ampoules basses conso sont très bien mais…elles contiennent du mercure !  Elles doivent donc IMPERATIVEMENT être déposée à la dechetterie. En esperant qu’il y ai un réseau de recup des tubes fluo dans  le coin.
    Dépenser moins d’énergies OUI mas pas en polluant nos eaux et sols à la place !

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.