Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Lélargissement du bonus-malus

Le 10/07/08 par belinunda

Daprès le site internet de France-info, le système de bonus-malus déjà en vigueur pour les véhicules, devrait être élargi à une vingtaine de produits d’ici la fin de l’année. Parmi les premiers concernés se trouvent, les réfrigérateurs, les congélateurs et les ampoules. Sur cette dernière catégorie de produits, le bonus pourrait atteindre 1 à 2 euros et le malus 15 centimes

Sur le principe, c’est positif, mais concrètement, si l’on maintien le bonus/malus à ces niveaux, le signal prix sera-t-il suffisant pour inciter la personne non convaincue à acheter un équipement économe ?

Sur le site de vente en ligne Auchan direct, le prix d’une lampe économe en énergie est affiché à 7,70 euros et celui d’une lampe à incandescence à 0.55 euro Avec le système de bonus/malus envisagé, le tarif de la lampe économe en énergie sera de 5.70 euros, contre 0.70 euro pour lampoule à incandescence. Je ne sais pas vous mais moi, je trouve que c’est loin dêtre attractif pour celui qui ne sait pas que cette différence de prix sera absorbée par les gains réalisés sur la facture délectricité. Aller, encore un petit effort…

Pour accéder au site internet de France info : cliquer ici.

Poster un commentaire
  1. C’est sûr, tant que l’on ne touche pas au portemonnaie, la mesure risque de passer inaperçue! C’est pourtant une idée louable, mais à accompagner: par exemple, en ajoutant au signal-prix un « signal-écologique ou social » ! En indiquant l’économie financière réalisée à l’année, l’équivalent tonnes CO2 économisé par rapport à un produit « classique », ou encore l’investissement réalisé par l’entreprise dans des produits moins énergivores avec les gains réalisés! Cela rejoint d’ailleurs la philosophie de l’ISR, où les bonnes pratiques des entreprises en portefeuille doivent être mises en avant, comme avec cet exemple de Canon.

  2. belinunda dit :

    Cette discussion me rappelle cet article

    Pour le reste, je pense quil faut effectivement faire le bilan en fin dannée et tout dépend de lusage que lon en fait.

    Pour faire le bilan, il existe des cites très bien conçus comme Action Carbone.

    Concernant l’usage des véhicules très puissants, ceux-ci sont particulièrement mal adaptés pour une utilisation citadine car optimisés pour des vitesses élevées. Ils surconsomment donc lorsquon les utilise pour des trajets urbains par exemple.

  3. jlacroix dit :

    Plutôt que s’attaquer aux véhicules qui rejettent beaucoup au kilometre, pour ne pas s’intéresser aux kilomètres réellement effectués, sur le principe simple du « pollueur-payeur ».
    Sans vouloir être polémique, qui pollue le plus finallement? Celui qui s’achète un Cayenne et qui le sort 4 fois par an quand il fait beau temps, pour se montrer, ou la personne qui prend sa clio et qui fait tous les jours 40 km aller pour se rendre à son travail !
    Difficile débat !
    Le premier peut payer, c’est certains, mais c’est bien le second qui pollue !

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.