Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Capital - Je consomme vert : rêves et pièges !

Le 07/05/09 par cyrill.e

A voir sur M6, le dimanche 10 mai à 20h40

  • Les ampoules basse consommation

Avec leurs formes bizarres, elles envahissent les logements : les ampoules basse consommation remplacent les ampoules classiques, bientôt interdites à la vente.

  • Logement écolo : le boum des maisons à prix cassé

Une maison écolo pour moins de 100 000 euros ? C’est désormais possible. Ce sont des maisons en bois au look design qui permettent d’économiser des milliers d’euros de chauffage.

  • Alimentaire bio : peut-on payer moins cher ?

Avant, s’offrir des fruits ou des légumes bio était un luxe. Mais depuis quelque temps, les grandes surfaces cassent les prix.

  • Maisons et jardins : révélation sur les panneaux solaires

Gagner 2000 euros par an en produisant son électricité verte : c’est ce que proposent les installateurs de panneaux solaires.

Poster un commentaire
  1. cyrille dit :

    L’Affsa avait réalisé en 2003 une étude sur la qualité nutritionnelle et sanitaire des aliments bio dans laquelle elle précisait que « l’ensemble des études disponibles montre que la grande majorité des produits biologiques ne
    contient pas de résidus de pesticides autorisés en agriculture conventionnelle. Les résultats positifs
    observés dans les produits biologiques sont à des niveaux proches des limites de détection des
    méthodes analytiques utilisées et très inférieurs à ceux détectés dans les produits conventionnels (les
    niveaux de résidus des produits conventionnels restent dans la grande majorité des cas inférieurs aux
    Limites Maximales de Résidus). »
    Il semble sur ce plan que les aliments bio possèdent un réel avantage.

  2. Personnellement je favorise l’achat de produits locaux à l’achat de produits bios.

    Dans ce surprenant reportage de Capital, il est précisé que les pommes de terre dites bios et filmées en Egypte sont irriguées avec les eaux du Nil !!

    La réputation de ces eaux quand à leur neutralité en polluants n’est malheureusement pas très bonne, alors : est-ce que pour vous le produit reste bio??!

  3. cyrille dit :

    Bonjour Mathy.
    Je l’ai trouvé aussi très intéressante.
    Par contre, j’ai quelques précisions à apporter sur son contenu.
    Concernant la provenance des légumes en supermarché, celle-ci varie beaucoup en fonction des saisons.
    Et à certains moment de l’année, la marque de pomme de terre montrée à l’écran (carrefour) s’approvisionne avec des pommes de terre cultivée en France.
    Cela ne légitimise pas pour autant l’attitude du groupe lorsqu’il va s’approvisionner en légume à des milliers de kilomètres.
    Mais en même temps, les supermarchés ne sont pas les seuls à s’approvisionner en produits en provenance de l’étranger.
    Sur les produits transformés, je serai curieux de connaître la part des produits transformés en France dans les magasins bio et en supermarché.
    Dans les magasins bio et même dans les biocoop, il est plus que courant de trouver des produits transformés dans d’autres pays (Allemagne, Suisse, Italie).
    En parlant de pâtes bio, je vous invite à regarder la provenance de celles-ci dans les magasins bio et vous verrez qu’elles proviennent souvent d’Italie.
    Prenons un exemple sur ce site :
    http://www.satoriz.fr/satoriz-la-boutique/pates-blanches-c-23_105.html
    Si on prend l’exemple des pâtes bio de Carrefour, elles sont issues de la société Alpina Savoie, société basée en France et qui dit s’approvisionner en blé d’origine Francaise…
    Tout n’est donc pas aussi simple.
    En tous cas, pour les légumes, je préfère les paniers bio aux légumes de supermarché, ils sont bio (bien sûr), issus d’une agriculture locale et en plus ils ont meilleur goût.

  4. Mathy dit :

    pas bete comme emission, de quoi fermer le bec a tous ces Bobos-écolo qui mangent des légumes bio en provenance des pays de l’est et qui mange des pates « bio » mais qui roulent en voitures pour faire 2 metres, et mangent des gateaux industriels « parce-que-c’est-trop-long-a-faire-soit-même »

  5. Et en plus le co fondateur de Terra Eco sera sur le plateau.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.