Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Recycler ses rasoirs jetables

Le 14/05/10 par cyrill.e

Ce n’est pas évident de trouver le rasoir idéal, c’est à dire écologique, économique et qui coupe correctement. Je ne sais pas vous mais moi, je ne l’ai pas encore trouvé.

  • le rasoir moderne mécanique à lame changeable.

Basé sur le business modèle de « l’appât et de l’hameçon », ce type de rasoir est vendu peu cher mais les lames de rechange sont vendues à des tarifs dissuasifs.

  • le rasoir de sureté traditionnel à lames changeables
Rasoir Gilette type papillon

Rasoir Gilette type papillon

Il est écologique car il peut être conservé longtemps mais je trouve que la durée de vie des lames est limitée et il est nécessaire de les renouveler très souvent pour disposer d’une lame efficace. Tant que je n’aurai pas trouvé de lames plus performantes ou un moyen de les aiguiser, je ne suis pas certains d’adopter définitivement ce type de rasoir.

  • le rasoir jetable

Je dois dire que je lui trouve malheureusement beaucoup d’atouts. Il coûte vraiment très peu cher, les lames durent relativement longtemps mais il n’est pas du tout écologique. C’est un produit jetable, fabriqué avec une ressource non renouvelable : le pétrole… Pour remédier à cette situation, Bic a mis sur le marché un rasoir réalisé à partir d’agro-plastiques mais un problème subsiste à mes yeux, la société ne peut pas garantir que ce plastique n’est pas issu de végétaux non génétiquement modifiés.

  • recycler ses rasoirs jetables ?

Je suis plus convaincu par la nouvelle démarche qui vient d’être lancée par la marque : « bic recycle ». Elle offre la possibilité aux consommateurs de recycler leurs rasoirs bic après utilisation. Pour cela, il suffit de commander en ligne sur un site dédié (www.bicrecycle.com) une enveloppe prépayée qui permet de renvoyer gratuitement à Bic leurs rasoirs usagés. Les rasoirs collectés sont ensuite transformés en pièce de lave linge via un ESAT (établissements et services d’aides par le travail). Ce projet possède donc en plus de sa dimension environnementale, une dimension sociale.

Je trouve que cette démarche est intéressante, en tous cas elle me plait, même si je me demande si le bilan carbone d’une telle opération est réellement favorable.
Je pense néanmoins que je vais l’adopter en attendant de trouver un mode de rasage plus écologique.

Poster un commentaire
  1. Arioch dit :

     Bon je viens de tomber la dessus un peu par hazard, et donc je peu partager un peu de mon experience.
    je me rase au coupe choux depuis plusieurs mois, je dirais que le bilan carbone est plus que positif le miens date de 1937 et rase parfaitement, mais c’est un engin a manier avec precaution, l’apprentissage est un brin fastidieux et c’est plus long a mettre en oeuvre  pour un rasage bien plus efficasse et agreable (se raser le crane avec est une TRES mauvaise idée quand on debute mais certains y arrivent).
    sinon pour les rasoirs de surté il existais des petits appareils pour affiler les lames et les faires durer plus longtemps, le recyclage des lames pour les rasoirs de surté ne pose pas de probleme c’est simplement de l’acier.
    deux adresses de forum ou l’on peu mieux se renseigner
    http://coupechouclub.cultureforum.net
    http://www.rasage-traditionnel.com/
    derniere presision pour les vegetariens et les vegan l’affilage des rasoirs ne peux se faire que sur du cuir et les blaireaux existent en synthetiques mais sont dur a trouver

  2. cyrille dit :

    Merci Yosh pour votre commentaire. Vous n’êtes pas le premier à me dire qu’il est possible de se raser avec du savon et les témoignages convergent pour dire que le savon semble remplacer assez efficacement la mousse à raser.

  3. Yosh-888 dit :

    Bonjour à tous,
    Juste un petit mot concernant la mousse à raser, en ce qui me concerne, je me rase très souvent (tous les deux jours) le crâne et la barbe, et j’utilise exclusivement du savon de marseille que je fais mousser à l’aide blaireau que mon grand père utilisait !
    Ca marche nickel !
    Bonne continuation 🙂

  4. cyrille dit :

    Etant donné que je ne suis pas encore passé au coupe-choux, j’ai commandé la pochette pour recycler les rasoirs.

    Je viens de la recevoir….

    Mais je ne peux pas dire que je suis pas encore au top de l’écologie niveau rasage… Seule ma "mousse à raser" est bio…

  5. cyrille dit :

    Bonjour VV Bleue,

    est-ce que cela fonctionne le coupe choux ? Ou l’avez-vous trouvé ?

    Comment l’utilisez vous ?

    Je suis preneur de toute information car je n’ai pas réussi non plus à trouver de rasoir écologique 🙁

  6. vv bleue dit :

    La galère les rasoirs ! Et pourtant nous avons testé des trucs avec mon mari ! Il a une barba très dure et fourni si il se rase le matin à midi il pique !!!
    C’est un des points noirs que nous n’arrivons pas à résoudre , à la recherche du rasoir idéal . J’ai appris à raser au "coupe gorge " ça s’éguise très bien mais c’est terriblement tranchant !
    l’idée du recyclage c’est un moindre mal je vais me renseigner merci pour l’info

  7. cyrille dit :

    Merci pour ces précisions…

    Ca me semble toujours un peu étrange mais en même temps votre méthode ne coûte rien… Donc pourquoi pas l’essayer.

  8. Jean-Michel DORIATH dit :

    Réponse à Jumbo et Cyrille,
    Non, je ne possède pas de preuves ou études scientifiques, du moins en ce qui concerne les rasoirs.Ce qui est cependant scientifiquement démontré, c’est1)que les pyramides égyptiennes(Khéops,mycérinos,Képhren..)ont une de leur faces orientées vers le nord magnétique et sont bâties sur de sites à ondes telluriques et champs électro magnétiques intenses.
    2)Les pyramides ont des effets très spréciaux sur les organismes vivants ou morts:momification,dessication…et ..modification de la structure moléculaire,des éléments s’y trouvant,,entr’autres.
    Je me suis posé la question: est-ce que ce sont  les pyramides ou les ondes  électromagnétiques qui modifient la structure  moléculaire et la composition chimique ou physique de certains éléments;?
    J’ai tenté l’expérience en mettant un rasoir jetable usé, tête vers le nord sous une pyramide en carton, à l’échelle de celle de Chéops, une face dirigée aussi vers le nord magnétique.
    Résultat: en une nuit, la me s’était régénérée!!
    Puis j’ai enlevé la pyramide et refait l’expérience.Même résultat!!
    C’est donc bien le magnétisme terrestre qui a agi sur ma lame de rasoir.
    Esayez, et vous serez convaincus.
    Celà ne vous empêche par de faire des recherches comme je l’ai fait moi-même.Combien de secret technologiques et autres dorment ou sont oubliés, ignorés ou cachés volontairement par la science ou les détenteurs de la censure??
    Mais l’ouverture d’esprit et l’ère de la connaissance pour tout l e monde est en marche.La preuve…
    Amicalement
    JM
     
     

  9. cyrille dit :

    Comme Jumbo, je me pose des question sur cette technique. Par contre, je sais qu’il existe des aiguiseurs de lames de rasoir.

    Mais cet appareil est vendu aux états unis. Pourtant, je me dis qu’aiguiser une nouvelle fois sa lame de rasoir et la réutiliser plutôt que de la jeter peut-être une solution économique et écologique.

  10. jumbo dit :

    Merci Jean-Michel
    avez vous des sources qui montreraient des mesures "scientifiques" de cette influence du magnétisme sur les lames de rasoir et le  métal ?
    merci
    Jumbo

  11. Jean-Michel DORIATH dit :

    Je vous livre-gratuitement, c’est mon jour de bonté- un "secret" fort ancien, qui nous a été transmis par les égyptiens de l’antiquité.
    Pour avoir une lame tranchante des objets métaliques coupants,et par conséquent des rasoirs jetables, d’une durée au-moins double de la normale, posez votre rasoir ( quand vous ne vous en servez pas) à plat, la tête orientée vers le Nord Magnétique Terrestre( avec une boussole).
    Le magnétisme terrestre naturel reconstituera les micro ébrèchures et l’usure de la lame par le rasage ,et celle-ci sera en permanence aussi coupante que neuve.-ou presque.
    En tous cas vous économiserez pas mal de lames dans l’année.
    Quand elles seront vraiment usées, vous pourrez toujours les recycler.
    Celà fait des années que je fais comme celà, et ça marche toujours! C’est presque magique!
    Bon rasage économique les hommes
    JM!

  12. cyrille dit :

    Je ne comprens pas très bien le concept "razwar".

  13. marycie dit :

     très bien le recyclage des rasoirs jetables  cependant on ne peut ignorer la qualité moindre de la lame …. et l’on peut encore moins ignorer le prix exorbitant des têtes de rechange…..donc je me permets de vous présenter le concept belge….
    « www.razwar.com »

  14. cyrille dit :

    J’ai la même interrogation que vous concernant le coût carbone de l’opération.

    Est-ce que la mise en « décharge » ou l’incinération aurait un impact moindre sur l’environnement ?
    En même temps, je me dis que c’est plutôt positif d’essayer de recycler les produits plutôt que de les jeter mais l’idéal serait que tout ces petits objets en plastique (rasoirs, pots de yaourts…) soient recyclés dans le système conventionel.

    Pour le reste, personnellement, j’utilise toujours des rasoirs jetables 🙁
    J’ai essayé d’autres solutions (rasoirs à lames changeables, rasoir de sureté) mais je n’ai pas été convaincu par les résultats.

    C’est pour cela que je suis à l’écoute de toute solution alternative et si quelqu’un a déjà tenté d’autres expériences (coupe-choux, lames de bonne qualité pour les rasoirs de sureté…), j’aimerai bien connaître son avis.

  15. Carbone 11 dit :

    Non, non, Yann, restez ici !!
     
    Pour en revenir au sujet, je ne sais pas quel est le meilleur rasoir. Le créneau de Bic est le jetable. Il faut dire qu’aujourd’hui cette entreprise doit revoir sa façon de vendre en recyclant, par exemple, pour pouvoir perdurer dans le temps. La démarche est donc très honorable, même si je me pose la même question en terme de coût carbone sur cette opération.
    En regardant sur un autre angle, on pourrait également penser que Bic fait du greenwashing avec cette opération.
    Nous aurons certainement la réponse lorsque nous aurions un peu plus de recul. En attendant, soulignons la démarche écologique… et effectivement sociale.

  16. Yann dit :

    J’ai la solution: soyons barbus!
    Ok, je sors…

  17. cyrille dit :

    Il y a la solution des fameux "coupes choux". Mais je ne sais pas si leur utilisation est très pratique.

  18. wetzel dit :

    J’utilise le rasoir à lame changeable et il est vrai que c’est très cher ( j’utilise le modèle à 4 lames) et, la durée d’utilisation n’est pas tellement importante. A quand les rasoirs inusables! je crois qu’ils n’existerons jamais car le début de l’article le dit si bien" le business modèle de l’appât et de l’hameçon"

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.