Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Comment traiter les eaux usées d'une maison avec des plantes (phytoépuration) ?

Le 16/11/10 par cyrill.e

Une question de Max80

Bonjour,

habitant la campagne, nous ne disposons pas du tout à l’égoût.

Nous recherchons les divers modes de traitement des eaux usées et notamment des infos sur le traitement par les plantes.

Nous possédons déjà le bac dégraisseur et la fosse septique mais l’épandage se trouve maintenant à plus 15 pieds sous terre et se colmate tout doucement.

Merci de votre aide.

Poster un commentaire
  1. cyrille dit :

    Ca serait génial si cela était possible 🙂

    En tous cas, si vous avez besoin d’aide, n’hesitez pas à me contacter par mail.

  2. Yann dit :

    Bonjour,
    je proposais juste un résumé, mais au prix de la revue, il vaut sans doute mieux l’acheter, l’article décrit précisement de quelle façon agencer les bassins de filtration.
    Par contre, je vous ferais volontier un retour d’expérience sur (au hasard 😉 ) le poêle à pellet à la fin de l’hiver, et si j’ai le temps dans les jours qui viennent sur ma tentative de potager "bio" de cet été.

  3. cyrille dit :

    J’aime beaucoup cette revue. Personellement, je suis même abonné à ce magazine.

    Par contre, il faut faire attention à ne pas recopier à cause des droits d’auteurs.

    Si ca vous dit, on peut aussi envisager un autre article, un peu sous la forme de témoignage comme nous l’avons fait avec Frédéric sur le photovoltaïque pour présenter une bonne pratique que vous avez mise en place chez vous (par exemple (je dis cela au hasard) poêle à pellets, nourriture locale…).

    C’est comme vous le souhaitez et il n’y a pas d’obligation.

  4. Yann dit :

    Bonjour
    J’ai lu un article sur le sujet il y a plusieurs mois, dans un numéro de "La Maison Ecologique", je vais essayer de retrouver cet article, mais je ne dispose pas de scanner,  je peux essayer d’en faire un résumé si vous le souhaitez.
    Il s’agit du n°46 d’Aout-Septembre 2008, il est possible de le commander en ligne ici: http://www.la-maison-ecologique.com/anciens-numeros.php?parametre=0;47

  5. cyrille dit :

    De rien Max, c’est super en tous cas si cela vous a permis de progresser. Ca fait plaisir.

    Un grand merci une nouvelle fois à Yann pour ses interventions toujours intéressantes. 🙂

  6. max80 dit :

    Bonjour Cyrille et Yann
    Merci à tous deux pour vos indications : super ce site d’aquatiris et notamment pour les i nformations qui s’y trouvent
    Vous nous avez scotché car nos recherches restaient vaines car il nous manquait ce mot magique phytoépuration
    Nous résidons en France et près des ch’tis région où nous avons entendu parler de de type d’assainissement  par une coillectivité et nous disions pourquoi pas pour une famille et

    Nous allons étudier la question

  7. cyrille dit :

    Bonjour Yann,

    merci pour vos précisions 🙂

    Selon le reportage ci-après, il est effectivement possible de traiter ses eaux usées avec des plantes. La situation semble même avoir évoluée positivement car si un système de phytoépuration pouvait être installé autrefois qu’à titre dérogatoire, depuis septembre 2009, certains systèmes sont agréés par les Ministères de la Santé et de l’Environnement.
    « http://www.aquatiris.fr/phytoepuration/index.html »
    Selon le site de cette société, il semblerait aussi qu’il soit possible de traiter aussi bien les « eaux grises » que les « eaux noires ».
    « http://www.aquatiris.fr/famille/index.html »

  8. Yann dit :

    Bonjour,
    Il me semble que pour les particuliers la phytoépuration n’est vraiment possible que pour les eaux grises (douche, vaisselle), avec accord de la mairie je pense, et des contrôles réguliers de la qualité l’eau une fois filtrée (vous êtes tenu pour responsable en cas de pollution), pour les eaux noires (toilettes), il n’y a guère que les toilettes sèches.
    Il me semble qu’en France, la législation oblige dans tous les cas à se raccorder au tout-à-l’égout si possible, sinon il y a obligation de réaliser une fosse septique aux normes… et je ne pense pas que l’épandage soit autorisé.

  9. cyrille dit :

    Bonjour Max,

    vous habitez en France ou dans un autre pays ?

    Je me dis qu’il y a certainement des réglementations différentes à respecter en fonction du pays.

    En fonction de cet élement, on pourra ensuite mieux définir la solution à adopter.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.