Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Que faire des coquilles d'huitres et de l'emballage en bois ?

Le 24/12/10 par cyrill.e

Une question de Tantine :

Bonjour,
Puis je mettre les coquilles d’huîtres dans mon composteur extérieur, ainsi que le bois qui entoure ces dernières ?
merci d’avance.

Poster un commentaire
  1. jonhson dit :

    bsr je suis un jeune camerounais et je procède des coquilles d’huitres et je voulais les vendre si vous etes intérressés contacté moi au (00237) 98324595

  2. cyrille dit :

    De notre coté, nous les donnions aussi au poules, comme Julien le propose.

    Tout comme Cerise et Grenouille, je ne pense pas que les coquilles d’œufs vont se dégrader dans le compost. Ce n’est même pas la peine d’essayer sauf si elles sont incorporées une fois écrasée, selon le principe suggéré par Grenouille, mais là, pour diminuer l’acidité du compost.

  3.  Sinon, on donne les coquilles aux poules, pour ceux qui en ont :). Ca leur apporte du calcaire pour les coquille d’œufs .

  4. grenouille dit :

    Ces coquilles sont effectivement mieux dans la nature, mais c’est vrai que si le composteur sert à fire du bon compost bien fin, elles ne vont pas se dégrader en 6 mois !
    Le truc donné par cerise, les écraser avant de les mettre dans le jardin, est effectivement le meilleur. D’un véritable intérêt pour ceux qui possèdent un terrain argileux, car le calcaire équilibre la terre – si mes maigres souvenirs de jardinage sont exacts ! 😉

  5. cerise dit :

    Exactement, les coquilles d’huitre ou de moules, on les  écrase et on les enterre dans le jardin, la caisse, une fois sèche elle peut  passer dans la cheminée, compostée je ne vois pas trop l’intérêt. Faute de cheminée, sans doute que certains producteurs d’huitre les récupèrent volontiers, je n’en prends jamais assez pour avoir la bourriche…

  6. paysannature dit :

    les reconfiér à la nature dommage que
    dans les écoles ont apprennent pas aux enfants a bien
    gérer nos déchets de chaque jour

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.