Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Petite aide à la taille des rosiers

Le 29/03/12 par Pascal66

Tailler ses rosiers…. Voila un sujet qui préoccupe bon nombre de jardiniers. Et autant dire que l’on entend tout et son contraire….depuis « il faut tout tailler à deux yeux » jusqu’à « tailler ne sert à rien ! ». Alors qui faut-il écouter ? Et bien  un peu des deux, cela dépend….

Pourquoi tailler ses rosiers ?

 

Taille de nettoyage des rosiers

Dans la nature, les églantiers ne sont pas taillés et ne réclament aucune taille pour fleurir. Par contre, peu à peu, les branches ayant fleuri se dessèchent et se courbent pour donner naissance à des pousses secondaires qui fleurissent tout en haut. Tailler permet d’éviter ce vieillissement et stimuler l’apparition de jeunes pousses vigoureuses. Cela permet par ailleurs de contrôler la taille du rosier, bien utile surtout dans les petits jardins.

Quand tailler un rosier ?

« Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de Mars ! » d’après un certains proverbe. A quelques exceptions près et sans parler du changement climatique le proverbe a plutôt raison. Cela n’empêche pas de jeter un coup d’œil aux rameaux avant de se lancer dans l’aventure. Pour faire simple, dès que les bourgeons commencent à être bien visibles sur les rameaux, on peut tailler. Il faut s’arrêter dès que les jeunes poussent sont bien développées.

Petite exception : les rosiers grimpants non remontants qui se taillent après floraison.

 

Les principes de la taille des rosiers :

– Ne pas tailler quand il gèle

– Avoir des outils bien affûtés

– Ne pas tailler trop près ni trop loin d’un bourgeon

– Effectuer la coupe de manière à laisser le dernier bourgeon du rameau vers l’extérieur du rosier

– Mieux vaut tailler moins que trop

– Accepter de se tromper….

Au boulot !

1.  Faire le ménage

    Première étape de la taille : éliminer tout ce qui est sec ou malade. Éliminer ensuite les rameaux qui partent vers l’intérieur ou qui se croisent trop. Cela permet d’avoir une bonne vision du rosier dans son ensemble sans être perturbé par des rameaux morts ou inutiles. Sur les rosiers qui n’ont pas été entretenu depuis des années ce travail peut parfois être long mais ô combien utile ….

    *

    La suite page 2 : méthode de taille pour les rosiers buissons, arbustes et grimpants.

    Poster un commentaire
    1. Jumbo dit :

      Merci Pascal de ces nouveaux conseils en jardinage
       
      Toujours intéressant, comme d’habitude :) !!

    Poster un commentaire

    Laisser un commentaire

    Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.