Inscription Connexion Flux rss Plan du site

3615 Recyclez-moi !

Le 02/07/12 par Vincent.F

Depuis le 30 juin 2012, le Minitel n’est plus relié au réseau. Il devient donc en soi parfaitement inutile (ou presque… ?).

Vous envisagez alors soit d’en faire un déchet, soit d’entretenir son culte, ce dernier ayant gagné quelques galons sur l’échelle du vintage depuis 3 jours, puisqu’il est en passe de devenir carrément kitsch, voire collector… Enfin, collector… il y aurait encore entre 600 et 800 000 terminaux en France. Une manne pour le traitement durable des déchets, et pour la créativité de la communauté Internet.

Se débarrasser de son minitel :

Officiellement, France Telecom (devenu Orange), propriétaire historique du minitel, prendra en charge le recyclage de tous les appareils en France et dans les DOM, mais ne vous réclamera pas l’appareil si vous souhaitez le conserver. L’opérateur conduira les terminaux dans des déchetteries spécialisées dans le traitement et le recyclage de matériel électronique.

  • Vous pourrez donc déposer votre terminal dans une boutique Orange mais attention : seules les anciennes boutiques France Telecom devenues boutiques Orange les accepteront. Renseignez-vous au préalable pour éviter une première déconvenue malheureuse.
  • Vous pourrez également déposer votre minitel dans une boutique Relais Kiala, emballé dans un carton fermé et portant mention  « Orange Minitel », sur une feuille A4 (visible) collée sur le carton. Le dépot est limité à 2 terminaux par personne.
  • Les lyonnais pourront également déposer leurs Minitels dans la boutique Bonabo, qui lance une opération en partenariat avec deux sociétés spécialisées dans le traitement des déchets électroniques et le WWK. Ainsi, pour tout minitel déposé, Bonabo versera 1€ au fond mondial pour la nature.
  • La plupart des centres Emmaus acceptent eux aussi les dépots de Minitels.

Vous possédez plusieurs minitels :

Il est possible dans ce cas particulier de demander un enlèvement sur place en contactant un conseiller commercial Orange. A noter que Emmaus peut se déplacer également dans ce genre de cas.

Reconvertir votre Minitel en objet kitsch mais toujours branché :

Conserver son Minitel et lui assurer  une reconversion plus estimable qu’une remise au fond d’un placard ou qu’un rôle figuratif de presse-livre a d’ors et déjà fait chauffer les méninges des bricoleurs à tendance geek !

Ainsi, la Toile est illustrée de nombreux exemples de reconversion, prenant ainsi soin de la mémoire de son illustre aîné. Moyennant un minimum de bricolage, vous pourrez découvrir comment transformer votre Minitel en web-cam à l’instar du collectif toulousain Tetalab, ou en moniteur de télévision couleur. En couleur oui, car bien que l’écran du Minitel soit N&B, le circuit imprimé en son coeur est prévu pour un affichage couleur.

Une reconversion très 2.0 pour un objet du 20ème siècle ! Par le collectif Tetalab.

Le Minitel est mort, vive le Minitel en somme.

Nul doute que ses reconversions seront multiples et que les mois à venir verront renaître des Minitels « bolidés » comme on devrait dire aujourd’hui 🙂

Note sur le 36 18 : à savoir, pour les aficionados du 36 18, service MIAMI : le service de dialogue de Minitel à Minitel continu au delà du 30 juin, ne dépendant pas du même réseau que les autres applications jadis disponibles…

 

*

En savoir plus :

Pas de réponse pour “3615 Recyclez-moi !”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.