Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Fébrile, courbaturé : les cataplasmes contre la grippe

Le 28/01/16 par Véronique Desarzens

Le cataplasme de citron et de sel gris, mais aussi l’argile, sous différentes formes, vous aideront à faire face à une grippe naissante.

Si vous n’avez que de l’argile sous la main :

  • Mélangez de l’argile avec de l’eau froide, étalez-la en couche épaisse sur un grand linge de coton, et appliquez le cataplasme sur le bas-ventre.
  • Gardez-le deux heures, en le maintenant avec un foulard ou un vêtement.
  • Répétez cette application 3 ou 4 fois dans le courant de la journée.

Une variante, avec cette fois de l’argile et des huiles essentielles :

  • Préparez un cataplasme d’argile avec de l’eau froide, toujours de manière à obtenir une pâte épaisse.
  • Ajoutez cette fois 2 ou 3 gouttes d’essence de citron, d’huile essentielle de cyprès ou encore d’huile essentielle d’eucalyptus.
  • Étalez cette pâte sur un grand linge ou foulard de coton, et appliquez ce dernier sur le cou. Maintenez-le en place à l’aide d’un autre foulard, bien noué mais pas trop serré, et gardez le cataplasme toute la nuit.

argile-cataplasme-grippe

Chat dans la gorge, voix cassée, c’est franchement une laryngite…

La plupart du temps, dans ce cas-là c’est la chaleur qui est la plus bénéfique. Cette fois, c’est le cataplasme de pommes de terre qui est particulièrement indiqué :

  • Faites cuire quelques pommes de terre, écrasez-les à la fourchette, disposez cette bouillie sur un linge en coton et, dès que la chaleur est supportable, appliquez le tout sur la gorge.
  • Placez un deuxième linge par-dessus, pour conserver la chaleur le plus longtemps possible, et gardez le cataplasme jusqu’à son refroidissement complet.
  • Renouvelez si nécessaire l’application 2 à 3 fois par jour.

Si vous souffrez facilement de sinusite, le raifort vient à votre secours, en effet, le raifort contribue à stimuler à la fois les sécrétions et le métabolisme.

Pour bien en profiter :

Râpez un peu de racine de raifort, posez-la sur un linge, appliquez le tout sur les sinus et maintenez-le 5 minutes… en gardant les yeux bien fermés !

Cataplasmes : occupez-vous de vos oignons !

Impossible d’évoquer les cataplasmes sans parler aussi des innombrables qualités de l’oignon. Les textes médicaux les plus anciens attribuaient déjà des vertus diurétiques à ce légume-remède.

Ses propriétés purifiantes, cicatrisantes, adoucissantes, expectorantes, émollientes et décongestionnantes sont aujourd’hui fort appréciées, y compris bien sûr en cataplasmes.

Abcès, furoncle, rhume, maux de gorge, sinusite, toux et bronchite, mais aussi maux de tête et même… maladie du baiser (mononucléose infectieuse) sont quelques-unes des indications dans lesquelles il excelle.

Expectorant, anti-inflammatoire, antiseptique et désinfectant, ce cataplasme est particulièrement indiqué en cas de bronchite, mais aussi de maux de gorge, de rhume, de toux, et de refroidissement :

  • Coupez des oignons en rondelles, hachez-les grossièrement, placez-les dans une gaze ou dans un linge fin, et repliez ce dernier.
  • Appliquez-le sur les bronches, recouvrez d’un linge en coton, puis d’un châle ou d’une couverture en laine et gardez au moins 1 ou 2 heures.

Pas de réponse pour “Fébrile, courbaturé : les cataplasmes contre la grippe”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.