Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Comment reconnaître une citrouille d'un potiron ?

Le 09/10/16 par Severine Bascot

Les courges se dégustent à l’automne. Comme la tomate et le concombre, ce sont des fruits, même si on les cuisine surtout comme des légumes : farcis, en potage, en purée, en gratin, en confiture, il existe bien des façons de les accommoder. Il serait dommage de s’en priver car elles sont réputées pour leurs bienfaits sur la santé des petits et des grands.

citrouille, potiron, courges

On le sait, il existe une grande variété de cucurbitacées que l’on désigne de façon générale comme des ‘courges‘ : un terme générique bien pratique. En effet, on a souvent tendance à confondre citrouille et potiron. Et vous ?

Les différences entre la citrouille et le potiron

Comme chaque automne, citrouilles et potirons se retrouvent sur les étals de nos marchés locaux. De formes et de couleurs variées, ces fruits-légumes ont de quoi nous faire saliver. Mais savez-vous faire la différence entre les deux ?

Les particularités de la citrouille (Cucurbita pepo)

Star d’Halloween, la citrouille appartient à la même sous-espèce que les courgettes (aussi appelées courges d’été). Elle est :

  • volumineuse : pouvant peser près de 5 kg ;
  • ronde ;
  • orangée ;
  • chair orange et filandreuse, un peu fade ;
  • dotée un pédoncule fibreux et dur au toucher, avec cinq côtes anguleuses, qui ne présente pas de renflement au point d’attache.

Les particularités du potiron (Cucurbita maxima)

Originaire d’Amérique du Sud et très présent dans les jardins d’antan, il redevient populaire depuis plusieurs années. Il est :

  • plus ou moins aplati selon les spécimens ;
  • de différentes couleurs, généralement de l’orange rougeâtre au vert foncé ;
  • charnu : sa chair est sucrée et peu filandreuse ;
  • muni d’un pédoncule spongieux, cylindrique, tendre qui s’évase près du fruit.

La citrouille comme le potiron contiennent très peu de calories, et regorgent d’antioxydants : des aliments qui se doivent donc de figurer sur vos menus d’automne.

À lire aussi :

Pas de réponse pour “Comment reconnaître une citrouille d’un potiron ?”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.