Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Mieux consommer son énergie : Comment les comparateurs d'énergie m'ont fait économiser ?

Le 25/09/18 par Severine Bascot

Avec la libéralisation du marché de la fourniture de l’énergie, de nombreux acteurs sont apparus et la concurrence a explosé. Ce qui est plutôt positif pour le consommateur qui n’est plus obligé acheter son électricité et/ou son gaz chez Engie ou GRDF… Pourtant devant la multiplication, la variété et la complexité des différentes offres, il est parfois difficile de se décider et donc de franchir le pas pour changer de fournisseur ! Avez-vous déjà entendu parler des comparateurs d’énergie pour vous aider dans cette démarche ?

comparateurs d'énergie

© kaprik

Les comparateurs d’énergie pour vous aider à faire des économies

Les comparateurs d’énergie sont des simulateurs qui permettent de comparer l’ensemble des offres proposées par les fournisseurs français de gaz et d’électricité en fonction des besoins : électricité, gaz, offre duale (électricité et gaz), offre verte. Ces outils en ligne permettent d’accéder à un large panel d’offres sélectionnées pour faire faire des économies d’énergie aux usagers.

Gratuits et sans obligation d’achat, ils peuvent permettre de faire jusqu’à 10% d’économies sur les contrats d’énergie (hors abonnement et options éventuelles).

Comment les comparateurs d’énergie m’ont fait économiser ?

Nos avons recueilli les témoignages de Sandrine et Albert qui se sont servi de ces outils en ligne pour comparer les fournisseurs de gaz et d’électricité. Ils partagent leur expérience avec nous.

Témoignage de Sandrine

Quand j’ai décidé de changer de fournisseur d’électricité et de gaz pour réduire ma facture énergétique, je ne pensais pas que ça serait si compliqué : entre les différentes politiques de tarification (tarifs réglementés ou offres de marché), les prix d’abonnement et de consommation, les heures creuses et les heures pleines, etc., je craignais vraiment de faire le mauvais choix parmi toutes les offres alléchantes des fournisseurs, et de m’en mordre les doigts…

J’ai découvert sur internet un comparateur d’énergie et tout a été simplifié : au final, je me suis sentie guider et toutes les questions que je me posais dans le domaine du gaz et de l’électricité ont été résolues.

Et une fois mon choix fait, aucune paperasse pour la transition de mon compte entre EDF et mon nouveau fournisseur. Il m’a juste suffit de m’inscrire sur internet, et ils se sont occupés de tout !

Témoignage d’Albert

Investi pour le développement durable depuis longtemps (alimentation bio et locale, tri sélectif…), j’ai décidé de changer de fournisseur d’électricité lorsque j’ai déménagé début 2018. J’ai commencé à me renseigner auprès des différents fournisseurs d’électricité verte mais très vite, j’ai compris que j’allais perdre un temps fou et me retrouver avec les nerfs en pelote à faire ça.

Sur les conseils d’un ami, je me suis donc tournée vers un comparateur d’énergie en ligne, et ça m’a pris 5 minutes de trouver 3 offres les plus avantageuses pour moi et n’en choisir qu’une au final.

Ce genre d’outil est très simple à utiliser. On commence par définir les énergies que l’on souhaite comparer : électricité ou gaz seuls ou bien électricité + gaz. Si on connait déjà sa consommation annuelle actuelle et la puissance de son compteur, on l’indique ainsi que quelques renseignements sur son logement : ville, type (appartement ou maison), surface, nombre d’occupants, équipements et usages qu’il en est fait.…

Ensuite, il suffit de rentrer ses coordonnées et on peut accéder aux devis des différents fournisseurs
C’est pratique, facile et très rapide et on peut alors se concentrer à comparer entre elles toutes les offres pour choisir le contrat le plus avantageux pour nous. Depuis, j’ai l’immense satisfaction de savoir que ma consommation électrique provient à 100% de sources renouvelables !

Lire aussi :

Pas de réponse pour “Mieux consommer son énergie : Comment les comparateurs d’énergie m’ont fait économiser ?”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.