Inscription Connexion Flux rss Plan du site

La cosmétique à la bave d'escargot, c'est pas des salades !

Le 03/04/19 par Severine Bascot
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Quand on y songe ça parait saugrenu, pourtant la bave d’escargot est un véritable allié beauté. Reconnue pour son action reconstructrice, elle est est utilisée depuis l’Antiquité pour le soin du visage et du corps. On en apprend plus avec Mlle Agathe, fabricant de cosmétiques hélicicoles responsables !

Soins cosmétiques à la bave d’escargot : l’escargot là où on ne l’attend pas

Sur un tapis de trèfle, de radis et de laurier, des centaines escargots vaquent à leurs occupations dans un petit coin de campagne, près d’Albon au sein d’un terroir exceptionnel entre la Drôme et l’Ardèche ! Rien pour les déranger sauf de temps à autre des humains qui les emmènent baver ailleurs… En l’occurrence dans un laboratoire de produits cosmétiques, où le filtrat d’escargot vaut de l’or pour fabriquer des produits de beauté !

Le saviez-vous ?

Grâce à sa bave (mucus), un escargot est capable de s’auto-guérir. En cas de bris de sa coquille, il pourra la réparer en quelques jours seulement… Alors rien d’étonnant à ce qu’elle fasse des miracles sur notre propre peau d’humain(e)s !

Cosmétique bave d’escargot bio? Est-ce vraiment le cas ?

Eh oui ! Les nombreuses vertus du mucus d’escargot sont connues depuis plusieurs milliers d’années pour aider à la cicatrisation des plaies, mais surtout pour redonner vitalité et élasticité à la peau. Cette bave, si prisée, est riche en principes actifs, régénératrice et antioxydante, ce qui en fait un ingrédient unique et précieux pour des soins de la peau.

En effet, le mucus d’escargot contient :

  • de l’allantoïne qui aide à la régénération des cellules de la peau
  • des glycoprotéines et des vitamines A, C et E qui sont bonnes pour l’épiderme
  • du collagène et de l’élastine qui ont un effet raffermissant et tenseur
  • de l’acide glycolique qui participe naturellement à élimination des cellules mortes
  • des peptides antimicrobiens qui sont des antiseptiques naturels aidant à combattre virus et bactéries

Comme on le voit, il s’agit d’un ingrédient actif excellent, qui sait faire des merveilles pour prendre soin de toutes les peaux, en accélérant le renouvellement cellulaire, atténuant les cicatrices et en limitant la formation de points noirs ! Ainsi, on découvre que les cosmétiques à la bave d’escargot bio sont utiles pour atténuer les taches brunes, l’acné, la peau d’orange, les rides et ridules, les vergetures, les coups de soleil…

bave escargot

On peut aussi faire des masques avec des escargots vivants en établissements esthétiques © Bolyuk Rostyslav

Les soins à la bave d’escargot rendent la peau plus compacte, radieuse et lisse avec une action durable sur le temps.

Cosmétique bio : comment fabrique-t-on les cosmétiques à la bave d’escargot ?

Le mucus produit n’est pas le même selon l’usage que veut en faire l’escargot qui le produit. On distingue ainsi le mucus de reptation qui permet à l’animal de se mouvoir, du mucus de défense ou de stress qui sera plus liquide. Il y a aussi le mucus de l’épiphragme qui permet à ces gastéropodes d’ « étanchéifier » leur coquille pour hiberner.

En période de reproduction aussi le mucus sera différent, tout comme celui produit au moment de la ponte, qui est celui qui nous intéresse plus particulièrement puisque  c’est le plus riche de tous en nutriments (cités plus hauts) : toutes les enzymes naturelle sont biodisponibles dans cette bave spécifique, et ce afin de nourrir les nouveaux-nés pendant leurs premiers jours…

C’est donc à ce moment-là (juste après la reproduction et quand les « bébés escargots » n’en ont plus besoin), qu’il est opportun de récolter la bave.

À savoir : les composants de la bave d’escargot sont plus ou moins qualitatifs suivant la provenance de la bave, donc de l’espèce, de l’alimentation, des conditions de récolte…

La récolte manuelle du mucus d’escargot

cosmetique-bave-escargot_shutterstock_58798039

Chaque escargot donne en moyenne 1 à 2 g de bave à chaque récolte © Szekeres Szabolcs

Quand on stimule un escargot, il va d’abord produire un mucus mousseux assez pauvre en qualité cosmétique. Puis viendra un autre, plus épais et visqueux et très concentré en principes actifs. Mais pour parvenir à cela, il ne faut pas que l’animal rentre dans sa coquille ! C’est donc une opération délicate qui demande beaucoup de dextérité pour que l’escargot en confiance, se laisse gratter le ventre…

Découvrir les méthodes de prélèvement chez Mlle Agathe > 

Une fois la récolte terminée, la bave est filtrée à froid afin de ne conserver que les parties hydro et liposolubles du mucus et de préserver toutes ses qualités. Il faut ensuite ajouter un conservateur pour faire chuter le nombre de bactéries naturellement présentes dans la bave, tout en conservant l’intégralité des qualités du mucus…

L’extrait obtenu peut alors être mélangé aux préparations cosmétiques.

Cosmétiques et escargots, et le bien-être animal dans tout ça ?

C’est la question que l’on se pose forcément si on attache de l’importance à la manière dont est récoltée cette fameuse bave d’escargot ! Comme dans tout élevage, la souffrance de l’animal serait inacceptable pour ces gastéropodes qui gambadaient dans l’herbe tendre avant leur entrée dans le laboratoire.

Et comme dans toute filière, la mécanisation des méthodes de récolte peut être source d’abus en tous genre : décharges électriques, mise en centrifugeuses voire broyage de l’animal… Une cruauté, source de stress, qui amènera l’escargot à produire un mucus de défense, de faible qualité protéinique et nutritionnelle. D’où l’importance de choisir des produits issus d’une récolte manuelle faite dans le respect du cycle naturel de l’animal !

Notre coup de coeur pour les cosmétiques à la bave d’escargot bio de Mlle Agathe

expo-mlle-agatheMlle Agathe propose une gamme très complète de cosmétiques biologiques au mucus d’escargot pour le visage et le corps : crème bave d’escargot, sérums, élixirs, gels, savons, et même un masque, un baume lèvres, des crèmes solaires et des compléments alimentaires.

En plus de la bave d’escargot de haute qualité intégrée à quantité maximale (en moyenne 60% du produit), les formules des soins contiennent une sélection d’extraits de fleurs et plantes variées sourcées auprès de producteurs locaux : la garantie  bonne traçabilité des matières premières.

Impossible de baver sur Mlle Agathe, la marque joue la carte de l’excellence. Née des efforts conjoints de Patrice Lambert, l’un des premiers héliciculteurs bio en France et de Fabrice Pierron, qui a été le premier à commercialiser des produits à base de bave d’escargot dans l’Hexagone, Mlle Agathe est la seule marque « à pouvoir certifier une héliciculture bio qui récolte la bave de façon manuelle ».

Les escargots « Gros gris »  sont élevés en plein air selon le cahier des charges de l’agriculture bio. Les soins leur sont prodigués par Patrice qui « fonctionne à l’instinct et au ressenti, en fonction des comportements, de la période, et de l’environnement comme la chaleur, l’humidité, les cycles de la lune ».

Rien de mécanique dans la récolte, qui est contrôlée deux fois par an par Ecocert : escargot après escargot, les prélèvements se font d’une main douce et experte qui met l’animal en confiance. Il peut ensuite retourner arpenter son carré de verdure avec ses congénères !

L’extrait de bave (après filtration à froid) quant à lui, est envoyé au laboratoire de Fabrice dans la Sarthe pour être analysé puis incorporé dans les différents produits de la marque.

Sans silicone, sans parabène, sans huile synthétique ou issue de la pétrochimie, bio, made in France avec des matières premières biosourcées travaillées dans le respect de la nature et de l’animal, convenant à toutes les peaux même les plus fragiles, les cosmétiques de Mlle Agathe tiennent vraiment toutes leurs promesses !

Illustration bannière : La bave d’escargot pour des produits de beauté au top de l’efficacité – © Mlle Agathe

Pas de réponse pour “La cosmétique à la bave d’escargot, c’est pas des salades !”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.