Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Bien choisir ses chocolats de Pâques : bio, sans fourrage, sans huile de palme ou autres graisses ajoutées

Le 03/04/12 par Vincent.F

Le week-end de Pâques et ses chocolats cachés dans le jardin… Les enfants tout heureux de partir à la chasse aux friandises, il y a là quelque chose de nostalgique puisque l’on se rappelle de nos propres montées d’adrénaline enfantines, et en même temps quelque chose d’anxiogène car en adulte informé, on sait que l’industrie du chocolat fait la part belle à la productivité plus qu’à la qualité. Autrement dit, que sous des atours sympathiques, les lapins, poules ou autres oeufs mis en tête de gondole des magasins ne brillent pas par leur franchise…Huile de palme et autres graisses végétales se font parfois la part belle quant ce n’est pas du gluten plus que de la pâte de cacao…

J’ai fait le tour du rayon chocolats dans une grande surface pour voir de quel matière étaient faits les chocolats « stars » de Pâques 2012. Une armée de lapins, de poules ou d’oeufs au look avenant mais qui sont-ils vraiment ?

  • Quels chocolats acheter pour Pâques en 2012 ? Fourrés ? Noir, blanc, au lait ?
  • Quels sont les éléments nutritionnels du chocolat nécessaires à un enfant ?
  • Quels modèles, plein de graisses végétales (palme par exemple), sont à éviter ?
  • Pourquoi trouve-t-on de la lécithine de soja dans tous ces chocos ?

La chasse est ouverte !

Il a le regard pas net ce lapin...

Des graisses végétales, du soja, une appellation « chocolat supérieur » et un calcul du partage des ingrédients étrange : au final le compte ne tombe pas sur 100%, mais sur 91,5%. Kinder parle pourtant bien des ingrédients. A quoi correspondent les 8,5% passés sous silence ?

Le chocolat Cémoi ?

Moui, disons ça, pour faire court !

Quel chocolats offrir à ses enfants pour Pâques ?

  • Tout d’abord, informez-vous sur les qualités nutritionnelles du chocolat et les besoins des enfants (lien vers l’article ci dessous): un comparatif des qualités des chocolats blancs, noirs ou au lait en terme d’oligo-éléments et de vitamines. Vous y apprendrez que le chocolat blanc n’est en réalité pas un véritable chocolat car il ne comprend que du beurre de cacao (c’est la pâte de cacao tirée de la fève qui constitue l’essence d’n bon chocolat) . Vous comprendrez aussi pourquoi le chocolat noir est la recommandation première des nutritionnistes

Lire l’article : le chocolat et les enfants.

Consultez le tableau de composition nutritionnelle moyenne pour 100g de chocolat noir, au lait ou blanc.

  • Privilégiez la qualité à la quantité. Un enfant n’a pas besoin d’un kg de chocolat… Le plaisir sera tout aussi intense si le goût est vraiment là.

 

  • Privilégiez les chocolats artisanaux, ou les chocolats issus de la filière bio. Car outre la présence de graisses végétales, un autre problème, plus général, réside dans la culture des fèves de cacao : non biologiques, cette agriculture utilise des pesticides et est non garanti sans OGM. Dans la production bio, l’usage de pesticides et d’engrais dans la culture des fèves est proscrit.

Poule en chocolat carrefour bio, avec le logo AB.

L'étiquettage indique des part de cacao bien plus importantes que pour les autres marques non certifiées AB.

>>> Suite page 2 : le fourrage des chocolats, les marques qui usent et abusent des ajouts de matières grasses végétales, la lécithine de soja, et la directive européenne régissant la fabrication de chocolat. >>>

Pas de réponse pour “Bien choisir ses chocolats de Pâques : bio, sans fourrage, sans huile de palme ou autres graisses ajoutées”

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.