Inscription Connexion Flux rss Plan du site

Enquête : comment agissez-vous au quotidien pour préserver l'environnement ? Les résultats.

Le 06/10/09 par cyrill.e

lieu-habitation-appart-maison1

Près de 40 personnes ont répondu à ce questionnaire. La part des sondés qui habite en appartement est quasiment égale à celle qui vit en maison individuelle.


chaleur-periode-estivale1

Près de 50% des sondés sont déjà touchés par des phénomènes de surchauffe de leur habitat en période estivale. Selon l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique, les canicules durant les prochaines décennies pourraient être encore plus extrêmes que celle rencontrée en 2003. La question du confort thermique estival risque de devenir de plus en plus cruciale.


moyen-regulation-temperature2

Le climatiseur mobile est un gouffre énergétique. Si vous n’avez pas la chance d’habiter dans un logement bien conçu qui limite la surchauffe estivale, l’utilisation d’un ventilateur peut vous apporter une sensation de fraicheur sans augmenter fortement votre consommation d’énergie.


trop-froid-hiver1

chauffage-appoint1

Près de 50% des sondés ne sont pas satisfaits du confort thermique de leur logement en période hivernale. Seule une faible part des personnes interrogées utilise un chauffage d’appoint pour remédier à cette situation.

Certains chauffages d’appoint comme les radiateurs électriques portatifs soufflants peuvent engendrer une consommation d’énergie particulièrement importante et venir alourdir significativement une facture énergétique. Quant aux poêles à pétrole, ils peuvent contribuer à la pollution de l’air intérieur (dégagement de CO, augmentation de l’humidité).


lampadaire-halogene1

Le lampadaire allogène n’est pas très répandu chez les personnes interrogées. Si vous possédez un halogène, sachez qu’il existe sur le marché des lampadaires similaires aux halogènes mais munies d’une ampoule fluocompacte. Ils permettent de réaliser des économies substantielles.

A savoir : dans un logement de 80m2, 23 ampoules sont présentes en moyenne. La consommation de la seule ampoule halogène est équivalente à l’ensemble de la consommation des 22 autres ampoules.

ampoules-ecolomes1

On le voit, les lampes économes en énergie sont de plus en plus utilisées pour éclairer les locaux d’habitation. Si l’on veut maximiser les économies d’énergie, il est souhaitable de placer des ampoules économes sur l’ensemble des appareils d’éclairage. Mais sachez qu’en changeant dans un logement seulement un tiers des lampes, celles qui sont les plus consommatrices, il est possible d’accéder en général à 75 % du gisement total d’économie d’énergie. Le temps de retour global de cette opération est de moins de 4 ans si le prix des ampoules est inférieur à 10 euros.


optimisation-conso-nrj1

Une grande majorité d’entre vous sait comment diminuer sa consommation d’électricité spécifique liée aux petits équipements (informatique…). La consommation d’énergie engendrée par ces appareils a fortement augmentée durant ces dernières décennies.

compostage-dechets

Quasiment la moitié des sondés composte leur déchet. On peut penser que seules les personnes vivant en appartement possèdent un lombricomposteur. Ces équipements sont donc encore peu présents dans les logements. A contrario, presque toutes les personnes qui vivent en maison individuelle compostent leurs déchets. Le compostage diminue le poids des poubelles de 30 à 50%. Au niveau collectif, il peut participer à la réduction de la facture de gestion des déchets ménagers d’une commune.


Possédez-vous des dispositifs économiseur d’eau (réducteur de débit…) ?

reducteur-debit1

La majorité des personnes interrogées possède des dispositifs économiseurs d’eau (réducteur de débit, douchette économe…). Le temps de retour sur investissement de ces petits équipements est souvent vraiment très faible (1 à 2 ans). Pourquoi s’en priver ?


manger-bio1

La majorité des sondés mange bio. Au niveau national, 44% de la population a consommé au moins un produit bio au moins une fois par mois en 2008. C’est 2 points de plus qu’en 2007.


substances-allergnes1

J’ai été très étonné par les réponses apportées à cette question. En effet, les études montrent que l’air à l’intérieur des habitations est en général 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur.

Cette pollution provient des matériaux de construction (moquettes…) mais aussi des produits que nous utilisons quotidiennement (certains produits ménagers,…).

diminuer-pollution-air-interieur1

Il est possible de diminuer cette pollution en choisissant des matériaux qui contiennent moins de polluants mais aussi en utilisant des produits peu toxiques. L’installation de plantes dépolluantes contribue aussi à améliorer la qualité de l’air des locaux d’habitation.


detergents-ecolo1

Selon ce sondage, les détergents écologiques semblent très répandus. Il faut dire qu’il sont facilement accessibles. On les trouve sur internet, dans les supermarchés ou encore dans les magasins bio. Leur coût est souvent modique voire plus avantageux que les détergents conventionnels.


cosmetiques-ecolo

Les cosmétiques écologiques sont en plein développement. Chaque année, leurs ventes augmentent de 30%. Cependant,  leur taux de pénétration dans nos foyers semble moins élevé que celui des détergents écologiques. Peut-être sont-ils moins accessibles ?


info-facilement-disponible1

Trouvez-vous, quand il existe des informations ou des conseils écologiques, qu’il est souvent difficile de les mettre en pratique  ?

mise-en-pratique-conseille1


accompagnement1

Selon la majorité des sondés, il est parfois difficile de trouver les bons conseils écologiques et de les mettre en pratique.

L’objectif de ce site est de répondre à ces deux attentes en :

  • facilitant l’accès à l’information sur les thématiques de l’écologie pratique et de la consommation responsable
  • permettant à chacun de partager son expérience, ses interrogations (via le forum, la possibilité de proposer un article)

En partageant et en mutualisant les expériences, il est plus facile de progresser ensemble vers un mode de vie plus écologique. Par contre, en voyant ces résultats, je me dit qu’il serait probant de mettre en place un accompagnement collectif sur le site (mise en place d’un questionnaire, proposition de pistes d’amélioration et partage d’expérience sur le forum). Si vous avez des idées, n’hésitez pas à les mettre en commentaire 🙂


sujets-qui-vous-intersse1

Je vais essayer de multiplier le nombre d’articles portant sur les économies d’énergie et les astuces écologiques. Un virage a déjà été pris en ce sens durant l’été. Mais si vous avez des connaissances dans ce domaine, n’hésitez pas à nous les faire partager.

Poster un commentaire
  1. blondine dit :

    En effet, c’est regrettable de devoir en arriver là. Mais il faut que les choses changent, une prise de conscience est plus que nécessaire.
    Je pense que ce type de loi va faire réagir et avancer les choses, enfin j’espère.

  2. cyrille dit :

    Concernant les déchets, il me semble que la nouvelle loi instaurée dans le cadre du grenelle prévoit que la taxe que nous payons pour la collecte des déchets intègre une part variable qui sera liée à la quantité de déchets que nous produisons…

    Plus nous produirons de déchets, plus nous payerons !

    C’est dommage qu’il soit nécessaire d’en arriver à de telles mesures mais je pense que c’est encore plus convaincant qu’une campagne de pub. Cela va certainement inciter les consommateurs à moins produire et à mieux trier leurs déchets.

  3. blondine dit :

    Etude très intéressante mais il est vrai que le thème des gestes verts devrait être plus souvent abordé. Rien qu’en matière de recyclage, le tri sélectif n’est pas un point acquis par tous pourtant c’est tellement simple et facile. Il est parfois difficile de changer les habitudes.

  4. Mickael dit :

    Très bonne idée pour prendre la température !

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Je m'abonne au flux RSS des commentaires de cet article.